2 min de lecture Noël

Coronavirus : comment nos voisins européens se préparent à fêter Noël ?

ÉCLAIRAGE - L'Europe commence à récolter les fruits du reconfinement. À l'exception de l'Allemagne, quelques pays desserrent graduellement le carcan à l'approche de Noël.

Londres le 23 novembre 2020
Londres le 23 novembre 2020 Crédit : Tolga Akmen / AFP
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre et AFP

Alors que Jean Castex veut "limiter" le nombre de convives à table à Noël, qu'en est-il chez nos voisins européens ? Ces derniers, qui commencent eux-aussi à récolter les fruits du reconfinement, se préparent également à alléger les mesures de restrictions à l'approche des fêtes. 


L'Angleterre, après quatre semaines de confinement, va ainsi revenir début décembre à une stratégie modulée localement (réouverture des magasins non essentiels, reprise des services religieux et mariages...), accompagnée d'un programme de dépistage massif. Les voyageurs entrant en Angleterre et soumis à une quatorzaine pourront à partir de mi-décembre écourter cet isolement en cas de test négatif cinq jours après leur arrivée. 

Pour Noël, trois foyers différents pourront se rassembler au même endroit et uniquement sur une période de cinq jours maximum, du 23 au 27 décembre. Les familles pourront se déplacer sur tout le territoire. "Cela ne peut pas être un Noël normal et le chemin est long jusqu'au printemps", a averti Boris Johnson.

"Nous devons encore faire des efforts"

Plus prudente, l'Allemagne, qui réclame l'interdiction des séjours de ski en Europe, va maintenir ses restrictions anti-virus jusqu'à début janvier. Une limitation à 10 personnes (excluant les enfants de moins de 14 ans) issues de plusieurs foyers sera imposée pour les fêtes de Noël et du Nouvel an. 

À lire aussi
Le grand Jury
Coronavirus : "Le bilan des fêtes de fin d'année n'est pas trop mauvais", dit Fontanet

"Nous devons encore faire des efforts", a déclaré mercredi soir la chancelière allemande Angela Merkel. Bars, restaurants, lieux culturels ou encore clubs de sports devraient ainsi rester fermés pendant encore plus d'un mois. L'accès aux magasins sera également restreint.

En Espagne, le premier ministre Pedro Sanchez envisageait mercredi de limiter à six personnes le nombre de participants réunions de famille de Noël. "Il ne s’agit pas d’un chiffre que nous avons sorti de nulle part", a-t-il assuré. "C'est un nombre que les professionnels de santé, les scientifiques nous ont dit suffisamment rigoureux et restrictif pour éviter une nouvelle flambée des cas", se justifiait-il encore.

L'Italie et la Belgique seront fixées début décembre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Noël Coronavirus Europe
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants