2 min de lecture Transports

Coronavirus : ce qu'il faut savoir des vols européens suspendus vers les États-Unis

Donald Trump a annoncé mercredi 11 mars la suspension pour 30 jours de l'entrée des Européens aux Etats-Unis. Qui est plus précisément concerné ? Quand débute cette mesure ? Comment se faire rembourser ?

Des appareils de la compagnie aérienne American Airlines
Des appareils de la compagnie aérienne American Airlines Crédit : AFP
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre Journaliste

La mesure est draconienne. Donald Trump a annoncé mercredi 11 mars, la suspension de l'entrée aux Etats-Unis des voyageurs ayant récemment séjourné en Europe, à l'exception du Royaume-Uni. "J'ai décidé de prendre des actions fortes mais nécessaires pour protéger la santé et le bien-être de tous les Américains", a indiqué le président des États-Unis. Cette décision est censée endiguer la pandémie de coronavirus dans le pays. 

Mercredi 11 mars, les États-Unis ont dépassé la barre des 1.200 cas d'infection au nouveau coronavirus, et 38 personnes en sont mortes. Plus de 20.000 personnes ont été contaminées en Europe, et 930 sont décédées. Dans le monde, 124.101 cas d'infection ont été recensés dans 113 pays et territoires, causant la mort de 4.566 personnes. 

Quelques heures avant l'allocution présidentielle, le directeur des Centres de détection et de prévention des maladies (CDC) Robert Redfield avait estimé que le principal risque de propagation de l'épidémie pour les États-Unis venait du Vieux continent. "La vraie menace pour nous, c'est désormais l'Europe", avait-il affirmé. "C'est de là qu'arrivent les cas. Pour dire les choses clairement, l'Europe est la nouvelle Chine". 

Quelles dates de suspension ?

Dès lors, "pour empêcher de nouveaux cas de pénétrer dans notre pays, je vais suspendre tous les voyages en provenance d'Europe vers les États-Unis pour les 30 prochains jours", a précisé Donald Trump, déplorant que l'Union européenne n'ait pas pris "les mêmes précautions". Cette mesure entrera en vigueur vendredi 13 mars à minuit heure de Washington (5 heures à Paris samedi 14 mars). 

Qui est concerné ?

À lire aussi
transports
Les infos de 6h - RATP : des primes farfelues épinglées par la Cour des comptes

Elle ne concernera pas le Royaume-Uni et s'appliquera uniquement à toute personne ayant séjourné dans l'espace Schengen au cours des 14 jours précédant leur arrivée prévue aux États-Unis, à l'exception des Américains et des résidents permanents. Fait sans précédent, le département d'État a exhorté dans la foulée les Américains à éviter tout voyage à l'étranger.
Côté français, Jean-Pierre Mas, le président des Entreprises du Voyage, qui représente les agences de voyage de l'Hexagone, a estimé que "entre 300.000 et 400.000 Français doivent voyager aux États-Unis dans les trois prochains mois pour les loisirs ou le travail".

Quel remboursement ?

Sur son site internet, la compagnie aérienne Air France annonce toujours permettre à ses clients de reporter ou d'annuler, sans frais, tous les voyages réservés avant le 31 mars 2020 et prévus entre le 3 mars et le 31 mai. Mardi 10 mars, la compagnie aérienne précisait avoir mis en place des mesures commerciales "pour les clients souhaitant reporter leur voyage, quelles que soient les conditions d'origine du billet et la destination". 

Le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, chargé du Tourisme, a indiqué jeudi 12 mars que le secrétaire d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne recevrait vendredi 13 mars au matin les responsables du secteur après les annonces de Donald Trump.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Coronavirus Donald Trump
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants