1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus aux États-Unis : pourquoi Trump suspend les versements américains à l’OMS
2 min de lecture

Coronavirus aux États-Unis : pourquoi Trump suspend les versements américains à l’OMS

Le président américain a indiqué suspendre la participation financière de son pays à l'Organisation mondiale de la santé, l'accusant de mauvaise gestion de la pandémie du Covid-19.

Donald Trump le 2 mars 2020
Donald Trump le 2 mars 2020
Crédit : NICHOLAS KAMM / AFP
Ryad Ouslimani & AFP

Le couperet est tombé et la menace mise à exécution. Donald Trump a indiqué mardi 14 avril que les États-Unis suspendaient leur participation financière à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en pleine pandémie de Covid-19, que l'organe de l'ONU tente de gérer tant bien que mal. Le coup porté est lourd car les Américains sont les plus gros contributeurs au budget de l'OMS. 

"Aujourd'hui, j'ordonne la suspension du financement de l'Organisation mondiale de la santé pendant qu'une étude est menée pour examiner son rôle dans la mauvaise gestion et la dissimulation de la propagation du coronavirus", a lancé Donald Trump depuis les jardins de la Maison Blanche.

Car c'est un procès en incompétence que fait "Potus" à l'OMS. "Le monde a reçu plein de fausses informations sur la transmission et la mortalité" du Covid-19, a-t-il lancé dans un long et violent réquisitoire. L'OMS est aussi accusée d'être trop proche de la Chine. 

L'étude "très approfondie" commandée par Donald Trump pourrait ainsi durer entre 60 et 90 jours. Il a également souligné que les États-Unis contribuaient à hauteur de 400 à 500 millions de dollars par an à l'organisation, contre environ 40 millions de dollars "et même moins" pour la Chine. Il a estimé que son pays avait le "devoir" de réclamer des comptes.

Donald Trump agacé par les critiques de l'OMS

À lire aussi

"Si l'OMS avait fait son travail et envoyé des experts médicaux en Chine pour étudier objectivement la situation sur le terrain, l'épidémie aurait pu être contenue à sa source avec très peu de morts", a-t-il martelé. "Nous avons eu des problèmes avec eux depuis des années", a-t-il encore dit.

Donald Trump a été particulièrement agacé par les critiques de l'OMS à l'encontre de sa décision, fin janvier, d'interdire l'entrée aux États-Unis aux voyageurs en provenance de Chine, une mesure dont le locataire de la Maison Blanche s'enorgueillit encore, assurant qu'elle a ralenti l'arrivée du virus. 

Mais le président américain fait face aussi à de violentes critiques dans son pays, devenu l'épicentre de la pandémie, concernant la prise en compte tardive du danger que représentait le Covid-19. Il lui est reproché de ne pas avoir pris en compte les notes des agences de renseignement, ainsi que les préconisations de son ministre de la Santé dès le mois de janvier. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/