1 min de lecture Coronavirus États-Unis

Coronavirus aux États-Unis : des New-Yorkais défavorisés vaccinés au Yankee Stadium

REPORTAGE - Des centaines de personnes se sont fait vacciner contre la Covid-19 dans le célèbre stade de baseball des Yankees du Bronx, un quartier défavorisé très touché par le coronavirus.

Vincent Parizot RTL Soir Week-End Vincent Parizot iTunes RSS
>
Coronavirus aux États-Unis : des New-Yorkais défavorisés vaccinés au Yankee Stadium Crédit Image : TIMOTHY A. CLARY / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Carrie Nooten édité par Thomas Pierre

À New York, l’iconique stade des Yankees est mis à contribution dans la lutte contre la Covid-19. Le stade a été transformé en centre de vaccination géant pour pouvoir vacciner 15.000 personnes de plus par semaine.  

Aux abords du Yankee Stadium, des soldats orientent les gens vers deux files : l’une pour ceux ayant un rendez-vous, l’autre pour ceux venus sans. Les files s’enroulent sur la moitié du stade. La file d’attente bouge rapidement, parce que les gens sont tous à deux mètres de distance. Elle paraît longue, mais non en fait. Ça va assez rapidement, il y en a pour 45 minutes. 

La vaccination au Yankee Stadium est réservée aux habitants du Bronx. Le district est celui où il y a le plus grand taux de contamination et le plus grand nombre de décès dus au Covid. Juan accompagne sa mère, en déambulateur : "elle a reçu un coup de fil de son cabinet médical, qui lui a expliqué cette opération. Elle m’a appelée, et je lui ai pris rendez-vous!"

"Cela dure une minute"

La ville espère aussi lutter contre une inégalité constatée depuis le lancement de la campagne. Les minorités noire et hispanique se font vacciner 3 à 4 fois moins que dans les communautés blanches. 

À lire aussi
Coronavirus Portugal
Coronavirus : le Portugal autorise les voyages touristiques pour la plupart des pays européens

Yolanda, afro-américaine de 62 ans, sort du stade, un autocollant "Je me suis fait vacciner" collé sur son manteau. "Cela m’a pris moins de 3 minutes pour me faire vacciner", explique-t-elle. "Tout le monde a des masques, c’est très organisé et ça se passe bien", poursuit la sexagénaire. 

"Il y a des plexiglas pour protéger ceux qui nous enregistrent, puis on va dans une autre file, dans des petites stations compartimentées. Cela dure une minute, et je n’ai rien senti. Le plus long, ça a été d’enlever mon manteau!", plaisante-t-elle encore. 

Pour accélérer la vaccination dans tout le pays, la ligue de foot américain a mis à disposition ses 30 stades vendredi. Dès cette semaine, 5.000 vaccins par jour seront inoculés dans le stade de San Francisco. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus États-Unis États-Unis Reportage
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants