2 min de lecture Coronavirus États-Unis

Coronavirus aux États-Unis : les autorités prêtes à vacciner 6 millions de personnes

Les autorités américaines ont annoncé que 6,4 millions de doses du vaccin Pfizer/BioTech seront délivrées dès la première semaine suivant le feu vert de la FDA, attendu en décembre.

Le vaccin Pfizer/BioTech (illustration)
Le vaccin Pfizer/BioTech (illustration) Crédit : JOEL SAGET / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

La logistique pour la campagne de vaccination massive aux États-Unis est opérationnelle, ont annoncé, mardi 24 novembre, des responsables américains. 6,4 millions de doses du vaccin Pfizer/BioTech contre la maladie du coronavirus seront délivrées dès le feu vert de l'Agence des médicaments (FDA), attendu aux alentours du 10 décembre, rapporte Ouest France

"Nous pouvons livrer n'importe où en Amérique", a assuré le général Gus Perna, chef de l'opération Warp Speed, un dispositif créé par l’administration Trump pour favoriser le développement et la distribution des vaccins. 

"Nous pensons être capables de distribuer le vaccin aux 64 juridictions dans les 24 heures suivant l'autorisation de la FDA", a assuré de son côté le secrétaire à la Santé, Alex Azar. Ces 64 juridictions représentent les 50 États américains et d'autres juridictions "telles que le district de Columbia et les territoires comme Porto Rico".

40 millions de doses avant la fin de l’année

Ces juridictions détermineront ensuite les lieux de distribution des doses (hôpitaux, cabinets médicaux, pharmacies…) dont la liste sera transmise au gouvernement fédéral, qui organisera la livraison en 24 heures, chaque semaine, à tous les sites sélectionnés.

À lire aussi
Le président élu Joe Biden prononce une allocution sur la pandémie de coronavirus au Queen Theatre, le 29 décembre 2020 à Wilmington, Delaware. Coronavirus États-Unis
Coronavirus : Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars

Le général Gus Perna a par ailleurs indiqué que 40 millions de doses seront distribuées "avant la fin de l’année". Parmi ces vaccins, on retrouve le produit développé par le laboratoire Moderna, dont la validation par les autorités sanitaires devrait tomber également en décembre. 

Les personnes à risque, prioritaires pour le vaccin

Le secrétaire à la Santé a indiqué que les 6,4 millions de premières doses seront réparties proportionnellement à la population. Toutefois, le gouvernement fédéral devra faire des recommandations pour cibler en priorité les personnes à risque, notamment les résidents de maisons de retraite, les personnels médicaux et les malades dont les pathologies "les rendent particulièrement vulnérables au virus", détaille le journal 20minutes

Alex Azar a d’ailleurs précisé que les maisons de retraite pourraient entreprendre la campagne de vaccination dans les 48 heures suivant le feu vert du régulateur, par l’intermédiaire de l'un des réseaux de pharmacies partenaires du gouvernement, CVS. 

La production sera ensuite intensifiée dans les prochains mois pour que tous les Américains qui souhaitent se faire vacciner bénéficient d'une dose dès le deuxième trimestre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus États-Unis Vaccin Laboratoire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants