1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus au Royaume-Uni : Boris Johnson traité à base d'oxygène
1 min de lecture

Coronavirus au Royaume-Uni : Boris Johnson traité à base d'oxygène

Admis en soins intensifs ce lundi 6 avril, le Premier ministre britannique Boris Johnson, atteint du Covid-19, a reçu de l'oxygène pour mieux respirer.

Boris Johnson aurait qualifié son ministre de la Santé de "putain de nul".
Boris Johnson aurait qualifié son ministre de la Santé de "putain de nul".
Crédit : SCOTT HEPPELL / POOL / AFP
Un traitement à base d'oxygène pour Boris Johnson
01:29
Marie Billon - édité par Quentin Marchal

Il y a encore quelques semaines, il se disait sceptique quant à la dangerosité de la propagation du coronavirus. Le Premier ministre britannique Boris Johnson, malade depuis bientôt quinze jours, a été admis dans la soirée de ce lundi 6 avril, en soins intensifs dans un hôpital à Londres et a reçu de l'oxygène. 

Alors que son état de santé n'inspirait pas plus d'inquiétude selon son entourage dans la matinée, il s'est nettement dégradé dans l'après-midi. En milieu de journée, le dirigeant britannique était encore actif sur Twitter depuis son lit d'hôpital pour dire qu'il "restait en charge du gouvernement" mais tout est ensuite allé très vite. Dans la soirée, il s'est fait remplacer par son numéro deuxDominic Raab, le ministre des Affaires étrangères. 

Boris Johnson n'a pas eu le choix face à cette situation, ses médecins étaient trop inquiets et son transfert en soins intensifs a été fait au cas où il aurait besoin d'un respirateur. Downing Street avait entre temps avoué que le Premier ministre ne souffrait pas d'une forme légère du coronavirus mais de symptômes persistants. Par ailleurs, Buckingham Palace a fait savoir que la reine Élizabeth II restait informé de l'état de santé du Premier ministre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/