1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Chute du mur de Berlin : le jour où les deux Allemagnes sont de nouveau réunies
2 min de lecture

Chute du mur de Berlin : le jour où les deux Allemagnes sont de nouveau réunies

Le 9 novembre 1989 : Berlin-Est et Berlin-Ouest se retrouvent après 28 ans de séparation. C’est la chute du mur de Berlin.

Un pan du Mur de Berlin tombé abattu au matin du 11 novembre 1989
Un pan du Mur de Berlin tombé abattu au matin du 11 novembre 1989
Crédit : AFP / Gérard Malie
RÉCIT - Allemagne : le jour de la chute du mur de Berlin
00:03:31
L'INTÉGRALE - Allemagne : que s'est-il passé après la chute du mur de Berlin ?
00:37:13
Flavie Flament
Flavie Flament - édité par Capucine Trollion

Nous sommes le 9 novembre 1989 à Berlin. Dans la nuit, des dizaines de milliers d’Allemands affluent vers le mur qui sépare la capitale en deux depuis 28 ans. À l’Est, les habitants se massent aux postes de contrôles et exigent de passer à l'Ouest. 

À 23h30, la pression est telle que les postes de passages cèdent. Deux mondes que tout oppose s’ouvrent, se retrouvent et s’étreignent. Des scènes de liesse qui marquent une date historique : celle de la réunification d’une ville éventrée et d’une gaffe qui aura tout changé.

Depuis quelque temps, le rideau de fer se fissure, la Hongrie et la Tchécoslovaquie ouvrent leurs frontières, les Allemands de l’Est manifestent et fuient en masse dans ces deux pays. Il faut calmer le jeu et arrêter l’hémorragie. Lors d’une conférence de presse, Günter Schabowski, porte-parole du gouvernement est-allemand, annonce en fin d’après-midi l’ouverture des frontières de la RDA

Pour la première fois, les Allemands de l’Est ont le droit de quitter leur pays librement. Pour ce faire, Il faudra obtenir un simple tampon sur leur carnet bleu, auprès de la police. Mais alors qu’un journaliste lui demande à quelle date cette réforme historique sera effective, Günter Schabowski hésite, bafouille, et commet la bourde qui va tout précipiter.

La démolition du mur de la honte

À lire aussi

Berlin-Est et Berlin-Ouest, les sœurs arrachées l’une à l’autre le 13 août 1961, quand, au petit matin, les habitants avaient découvert avec stupeur un mur de brique et de barbelés érigé pendant la nuit. Berlin-Est et Berlin-Ouest, qui pendant 28 ans ont grandi pour l’une sous surveillance soviétique et l’autre sous la croissance économique des pays capitalistes, vont enfin se retrouver sous les caméras du monde entier.

Dans les jours qui suivront, les Berlinois démoliront en chœur et sans relâche le mur de la honte à l’aide de pioches et de marteaux, réduisant dans l’euphorie générale, le symbole de la Guerre froide.

Trois jours plus tard, le violoncelliste russe Mstislav Rostropovitch, s’envolera depuis Paris pour l’Allemagne, se mêlera à la foule et offrira à Berlin la réunifiée une sarabande de Bach au pied du Mur, pour marquer le temps de la liberté retrouvée.

Ce soir dans Jour J de 20h à 21h sur RTL, retour sur cet évènement historique qui a marqué la réunification d’une ville éventrée, de familles déchirées et l’effondrement des régimes communistes dans les pays de l’Europe de l’Est. Notre invité sera Jean-Christophe Buisson, Directeur adjoint du Figaro Magazine et auteur du livre Le siècle rouge.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/