1 min de lecture Musique

Scorpions : "Wind of Change", bande originale de la chute du mur de Berlin

Single sorti en 1990, véritable hymne en l'honneur de la démocratisation du bloc soviétique, "Wind of Change" se vend à plus de 15 millions d'exemplaires. Dans Bonus Track, Eric Jean-Jean revient sur l'histoire de ce tube légendaire.

Eric Jean-Jean Bonus Track Éric Jean-Jean iTunes RSS
>
Scorpions : "Wind of Change", bande originale de la chute du mur de Berlin Crédit Image : JOSEPH EID / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Thibaud Chaboche

Devenue hymne de la chute du mur de Berlin, Wind of Change fête cette année ses 30 ans. À cette occasion, le groupe Scorpions sort un coffret deluxe comprenant un livre relié de 84 pages rempli de photographies rares et inédites, plusieurs démos, un morceau du mur de Berlin et 5 versions de la chanson emblématique. L’édition est numérotée à la main et limitée à 2020 unités. Dans Bonus Track, Eric Jean-Jean revient sur l'histoire de ce titre aux sifflotements devenus légendaire. 

En 1988, soit 1 an avant l’effondrement du bloc communiste dirigé par l’URSS marquant la fin de la Guerre froide, le groupe Scorpions, originaire d’Allemagne de l’ouest, se rend en Russie. Les autorités interdisent leurs concerts à Moscou, mais mais 10 représentations sont autorisées à Leningrad. Scorpions devient l’un des premiers groupes de rock occidental à jouer en URSS. Sur place, le groupe sent déjà qu’un vent de changement s’opère...

Un changement qui va se confirmer à leur retour en 1989, quelques mois avant la chute du mur. En août, le bloc soviétique organise son premier festival de rock. Le Moscow music peace festival accueille notamment Scorpions, Ozzy Osbourne et Mötley Crüe. Dès leur premier morceau, Blackout, les agents de sécurité qui leur tournent le dos font volte face et, avec les soldats de l’armée rouge, s’amusent. Pendant leur séjour, la ferveur populaire suit le groupe partout ou il va. Ils jouent, chantent, et Klaus sifflote. Il sifflote un nouvel air qui lui passe par la tête. Des sifflotements qui, malgré un accueil mitigé de la part de la maison de disque, seront repris unanimement par les fans, et deviendront légendaires... 

Au sommaire de l’émission :

L'histoire des chansons : 
- Michel Delpech, "Quand j’étais chanteur"
- Les restos du cœur, "La chanson des restos"
- Scorpions, "Wind of change"

À lire aussi
Marvin Gaye musique
Marvin Gaye : le jour où "What's Going On" a failli ne jamais sortir dans les bacs

Focus : Charles Aznavour, deux ans après 

Invité : Nicolas Finet, le destin de Janis Joplin (50e anniversaire de sa mort le 4 octobre)

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Musique Eric Jean-Jean Rock
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants