1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Chine-États-Unis : se dirige-t-on vers une nouvelle "guerre froide" ?
2 min de lecture

Chine-États-Unis : se dirige-t-on vers une nouvelle "guerre froide" ?

PODCAST - François Lenglet se penche chaque semaine sur les mutations et les évolutions qui bousculent notre société. Dans cet épisode, il s'intéresse à l'escalade de tensions entre la Chine et les États-Unis.

Joe Biden et Xi Jinping pendant le sommet virtuel le 15 novembre 2021
Joe Biden et Xi Jinping pendant le sommet virtuel le 15 novembre 2021
Crédit : MANDEL NGAN / AFP
Saison 3 - 10. Chine-États-Unis : se dirige-t-on vers une nouvelle "guerre froide" ?
10:47
François Lenglet - édité par Sylvain Zimmermann

Le sommet "virtuel" entre Xi Jinping et Joe Biden, dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 novembre, n'a rien réglé de leurs contentieux. Cette rencontre entre le chef de l'État chinois et président des États-Unis devait mettre un frein aux tensions entre les deux géants.

Mais malgré des déclarations en apparence rassurantes, appelant au calme, et rappelant le coût d’un conflit, la tension ne cesse de monter. Au point qu’on est partis dans une nouvelle course aux armements, 30 ans après l’effondrement de l’URSS...

Serait-on dans une situation comparable à la "guerre froide" ? Cela peut paraître exagéré tant le concept de guerre froide semble appartenir à une époque révolue. Quand les États-Unis et l'URSS dominaient le monde après la seconde guerre mondiale. En réalité, la situation est davantage dangereuse. Parce qu’il n’y a pas, ou pas encore, de traité de limitation des armes, ni de procédures de dialogue.

Taïwan, épicentre de la rivalité entre les 2 puissances

Et, par delà les apparences, il n’y a aucun signe de part et d’autre d’apaisement. Le Pentagone a révélé ses nouvelles évaluations de l’armement nucléaire chinois. Et cela fait froid dans le dos. La Chine devrait posséder 1.000 têtes nucléaires en 2030, c’est à dire 4 fois plus qu’aujourd’hui, compte tenu du rythme de construction actuel.

À écouter aussi

Il y a quelques semaines, la Chine a également testé avec succès une arme ultra secrète, le missile hypersonique, 5 fois la vitesse du son ! La Chine possède également la plus grande marine militaire au monde.

La question de Taïwan, que la Chine voit comme une province rebelle devant réintégrer son giron, cristallise les tensions. Xi Jinping a d'ailleurs conseillé, lundi, aux États-Unis de "ne pas jouer avec le feu" à propos de l'île.

La guerre est-elle inévitable ?

Les militaires américains estiment maintenant qu’il y a une forte probabilité pour une invasion chinoise d’ici 5 à 10 ans. Ce que va jouer la Chine, c’est une prise de contrôle progressive, un peu comme elle l’a fait pour les îles Spratleys en mer de Chine méridionale.

Avec des incursions répétées dans le ciel de Taiwan, dès qu’il y a une visite étrangère ou que quelque chose leur déplaît. En attendant, le découplage avec l’Amérique se poursuit progressivement, pour réduire la dépendance mutuelle...

Abonnez-vous à ce podcast

>> Hors-série Lenglet-Co : crise du coronavirus, un podcast hebdomadaire présenté par François Lenglet, qui vous donne les clés pour tout comprendre des évolutions et des mutations économiques, en Europe et dans le monde. Le journaliste en profite aussi pour tordre le cou à de nombreuses idées reçues sur l'économie.

Si vous souhaitez poser des questions à François Lenglet, écrivez à temoins@rtl.fr.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/