2 min de lecture Carlos Ghosn

Carlos Ghosn : "C'était vraiment humiliant", raconte Carole Ghosn sur l'arrestation de son époux

DOCUMENT RTL - L'ancien PDG de Renault-Nissan a été arrêté une nouvelle fois jeudi 4 avril à son domicile à Tokyo. Sa femme relate les conditions de cette arrestation au micro de RTL.

>
Carlos Ghosn : "C'était vraiment humiliant", raconte sa femme à propos de leur arrestation Crédit Image : Frederic Bukajlo / SIPA | Durée : | Date :
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
édité par Leia Hoarau

Carlos Ghosn est retourné en prison. Sa femme, Carole Ghosn, invitée sur RTL, a dévoilé les conditions de son arrestation par les forces de l'ordre nippones, le 4 avril dernier. Une arrestation "humiliante" selon elle.

"À 5h50, ils ont sonné à la porte. Ils ont dit : 'Vous êtes arrêté de nouveau'. Carlos a pris une douche rapidement", raconte-t-elle. "Ils ont pris Carlos. Il est parti et je n'ai jamais été aussi fière de Carlos. Parce qu'il était digne, il avait la tête haute, il était calme, il m'a embrassée. Et moi j'étais hystérique et je pleurais, alors que lui est parti avec la tête haute". Son récit se poursuit. Les procureurs "sont restés quatre heures avec moi dans l'appartement. Ils ont cherché tous les papiers partout, ils ont confisqué mon passeport et 22 documents".

Une expérience traumatisante selon Carole Ghosn, qui raconte s'être sentie comme "une terroriste" qu'ils devaient "suivre partout". "Je voulais aller aux toilettes. Une dame est venue avec moi dans la salle de bains et elle me faisait chaque fois un bodycheck (une fouille au corps, ndlr) pour voir si j'avais quelque chose. C'était vraiment humiliant. Après 3 heures, j'ai demandé si je pouvais prendre une douche. Elle est rentrée dans la douche avec moi. Je ne comprends pas pourquoi ils m'ont traitée de façon tellement humiliante".

Sur RTL, l'épouse de l'ex-PDG de Renault-Nissan a fait appel au président français pour qu'il intervienne sur cette situation : "Je ne veux pas que mon mari soit au-dessus des lois mais qu'il soit jugé de façon équitable", a-t-elle déclaré lors d'un entretien avec Marc-Olivier Fogiel. "Je demande qu'on lui laisse la présomption d’innocence, comme à tout citoyen français. La France doit faire quelque chose". 

À lire aussi
Thierry Bolloré Carlos Ghosn
Renault se sépare de son directeur général Thierry Bolloré pour clore l'ère Ghosn

L'interview de Carole Ghosn par Marc-Olivier Fogiel est à retrouver dans RTL Soir à partir de 18h, lundi 8 avril.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Carlos Ghosn Japon Arrestation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants