2 min de lecture Brexit

Brexit : un mois après, comment ont évolué les échanges commerciaux ?

Cela fait 30 jours que le traité commercial entre l'Union Européenne et le Royaume-Uni est entré en vigueur. Mais comment cela s passe pour les entreprises, les commerçants et les pêcheurs ?

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Brexit : un mois après, comment cela se passe ? Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
édité par Venantia Petillault

Voilà 30 jours que le traité commercial entre l'Union Européenne et le Royaume-Uni est entré en vigueur. Depuis comment cela se passe-t-il pour les entreprises, les commerçants et les pêcheurs ?

Les échanges commerciaux entre l'Europe et le Royaume-Uni ne se déroulent pas vraiment comme avant : 20% des PME britanniques ont stoppé leurs livraisons dans l'Union Européenne, 142.000 tonnes de nourriture seront gaspillées au cours des 6 premiers mois de cette année selon le gouvernement britannique et 38% de liaisons de ferries en moins entre le Royaume-Uni et les 27.


Cce n'est pas un séisme, mais la bureaucratie ralentit nos échanges. Pas de droit de douane, pas de quotas, ça, c'est l'accord mais il y a quand même une paperasserie supplémentaire, des contrôles sanitaires pour chaque marchandise, on vérifie son poids, sa valeur, son origine, le nombre de cartons et gare à l'erreur !

Les exportateurs d'agneau gallois se plaignent de ne plus faire de profit sur leurs ventes. Un fromager qui vend du Stilton calcule qu'il paie près de 200 euros de plus par caisse de stilton qui arrive chez nous. Il suffit d'un document qui ne correspond pas à la marchandise et cette dernière est refoulée. Une livraison qui se réalisait en une journée peut maintenant mettre 3 à 4 jours pour arriver.

Le trafic trans-Manche ralentit fortement

À lire aussi
décès
Irlande du Nord : accalmie des violences après l'annonce de la mort du prince Philip

Oui ça ralentit entre Calais et Douvres mais surprise, le trafic croît très fortement entre l'Irlande et la France, les transporteurs préfèrent prendre le ferry entre Rosslare, au sud-est de l'Irlande et Cherbourg, Roscoff ou Dunkerque, plutôt que de passer par l'Angleterre. Le temps en mer est plus long mais les entreprises évitent ainsi la paperasse, leurs chauffeurs sont plus frais.

Une bonne nouvelle enfin pour les pêcheurs : 59 licences viennent d'être accordées à des pêcheurs français pour qu'ils puissent chercher le poisson près des côtes anglaises. Normalement, ils y ont  droit mais il fallait attendre l'autorisation écrite, c'est en train de se débloquer. Autre point positif : les pêcheurs français peuvent enfin retourner près de l'île de Jersey dont l'accès leur était refusé.

En Irlande du Nord, c'est dans cette province qu'il y a le plus de souci : pas mal de rupture de stock dans les magasins , pas mal de tension, l'Irlande du Nord qui jouit d'un accord spécial, vous vous souvenez, on ne voulait pas restaurer de frontière physique entre la République d'Irlande et l'Irlande du Nord, mais l'accord est inapplicable selon la première ministre nord-irlandaise, regardez ce qui s'est passé ce week-end à propos des vaccins, Bruxelles voulait contrôler l'arrivée des doses, avant de s'excuser et d'y renoncer. Ça reste sensible comme dossier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brexit Royaume-Uni Commerce
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants