2 min de lecture Royaume-Uni

Brexit : quelles seront les conséquences en cas de no deal ?

Depuis l'annonce du premier ministre britannique Boris Johnson d'un Brexit sans accord qui aura lieu le 31 octobre, un rapport gouvernemental, révélé par le "Sunday Times", alerte sur le risque important de pénurie.

Le Brexit
Le Brexit Crédit : M6 / Célia khoulalène et Félix Thommen
Louis Rigaudière et AFP

Une sortie brutale qui ne sera pas sans conséquences. Alors que Boris Johnson a annoncé que le Brexit serait effectif dès le 31 octobre, un rapport gouvernemental dévoilé par le Sunday Times alerte sur les risques de pénuries en cas de no deal. 

"Notre pays est au bord d'une crise économique alors que nous nous dirigeons vers un Brexit sans accord. (...) Nous sommes devant une urgence nationale, et le Parlement doit être convoqué immédiatement" ont indiqué les parlementaires qui souhaitent obliger le gouvernement à repousser la date du Brexit

Pénurie de denrées alimentaires, d'essence et de médicaments, frais téléphoniques et bancaires : voici les conséquences possibles d'une rupture sans filet :

Pénurie alimentaire

Le Royaume-Uni serait confronté à une pénurie de denrées alimentaires, d'essence et de médicaments, à des blocages dans les ports et au retour d'une frontière physique entre les deux Irlande, selon le dossier gouvernemental.

À lire aussi
Quand le prince Charles fait une incursion piquante dans la mode environnement
Le prince Charles fait don d'orties à une collection de robes écolos

Les documents mentionnent les répercussions "les plus probables" d'un Brexit sans parachute, et non les scénarios du pire et font état du manque de préparation des entreprises et du public.

Frais téléphoniques et bancaires

Une des premières conséquences visibles pour les consommateurs britanniques et européens concerne l'itinérance, soit la faculté d'utiliser le réseau d'un opérateur de téléphonie mobile à l'étranger. 

Le service, actuellement gratuit pour les consommateurs au sein de l'UE, engendrerait en cas de "no deal" des frais pour les voyageurs franchissant la Manche ou la frontière irlandaise. 

Pénurie de médicaments

Certains groupes pharmaceutiques ont exprimé leur inquiétude et réservé d'ores et déjà des capacités de fret aérien pour acheminer des médicaments. Le Royaume-Uni, qui dispose de trois mois de stocks de médicaments habituellement, a augmenté ses réserves pour bénéficier de six semaines supplémentaires. 

Le pays quittera l'Agence européenne du médicament mais continuera à reconnaître temporairement les tests et certifications européens pour éviter une double procédure et une rupture de la chaîne d'approvisionnement. 

Le premier ministre anglais a fait savoir qu'il rencontrera jeudi le président de la République Emmanuel Macron pour "évoquer la question du Brexit, dans le respect des principes européens agréés à 27, mais aussi la relation bilatérale et l'ensemble des dossiers internationaux qui impliquent nos deux pays et nécessitent une coopération étroite" a précisé l'Élysée. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Brexit Union européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798198613
Brexit : quelles seront les conséquences en cas de no deal ?
Brexit : quelles seront les conséquences en cas de no deal ?
Depuis l'annonce du premier ministre britannique Boris Johnson d'un Brexit sans accord qui aura lieu le 31 octobre, un rapport gouvernemental, révélé par le "Sunday Times", alerte sur le risque important de pénurie.
https://www.rtl.fr/actu/international/brexit-quelles-seront-les-consequences-en-cas-de-no-deal-7798198613
2019-08-20 06:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/NsrmTyFoFOwsEMkEJlXXsA/330v220-2/online/image/2019/0819/7798198807_le-brexit.jpg