1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Brexit : Les expatriés britanniques ne peuvent plus conduire en Espagne
1 min de lecture

Brexit : Les expatriés britanniques ne peuvent plus conduire en Espagne

La situation se complique pour les expatriés britanniques qui vivent en Espagne. Leurs permis de conduire ne sont plus reconnus de l'autre côté des Pyrénées, faute d'accord entre Londres et Madrid.

Des voitures en circulation (Illustration)
Des voitures en circulation (Illustration)
Crédit : AFP / PHILIPPE LOPEZ
Guillaume Dosda

Depuis le dimanche 1er mai, les expatriés britanniques vivant en Espagne ne sont plus autorisés à conduire sur les routes espagnoles. En effet, selon Bloomberg, cela est dû au fait que Londres et Madrid n'ont pas trouvé d'accord sur la reconnaissance mutuelle des permis de conduire lors des accords post-Brexit.

Ainsi, les ressortissants britanniques vivant en Espagne depuis plus de six mois ne peuvent plus utiliser leur permis délivré au Royaume-Uni. Ils sont ainsi dans l'obligation de repasser l’examen pour obtenir un permis espagnol. Les touristes britanniques ne sont en revanche pas concernés et pourront continuer de circuler librement sur les routes espagnoles.

Plusieurs ressortissants britanniques résidant en Espagne ont fait part de leur colère face à la situation, sur les réseaux sociaux ou dans les médias. Ils évoquent de longs "délais" et le manque de "disponibilité" des auto-écoles sur place, et déplorent la lenteur du processus car "obtenir un permis de conduire espagnol ne se fait pas du jour au lendemain" selon une expatriée interrogée par le Daily Mail.

Une situation qui devrait être "temporaire"

Le ministère britannique des Affaires étrangères a tenté de rassurer les ressortissants concernés en faisant pression pour "accélérer les pourparlers" avec les autorités espagnoles.

À écouter aussi

Il a rappelé : "Nous restons déterminés à parvenir à un accord. Le Royaume-Uni a déjà mis en place des accords similaires avec 24 autres pays de l'UE". Néanmoins, une source proche du gouvernement britannique a reconnu à Bloomberg que cette situation pourrait durer "une semaine, voire plus longtemps". "Cela devrait être temporaire, mais nous ne savons pas à quel point", assure cette même source.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.