1 min de lecture Sri Lanka

Attentats au Sri Lanka : imbroglio autour de l'annonce d'un Français parmi les victimes

Le gouvernement sri-lankais est revenu mardi 23 avril, sur son annonce la veille d'un Français tué dans les attentats suicides qui ensanglanté les fêtes de Pâques.

Des militaires dans une église de Colombo frappée par un attentat au Sri Lanka le 21 avril 2019
Des militaires dans une église de Colombo frappée par un attentat au Sri Lanka le 21 avril 2019 Crédit : ISHARA S. KODIKARA / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

Les autorités sri-lankaises sont revenues ce mardi 23 avril, sur leur annonce la veille d'un Français tué dans les attentats suicides du dimanche de Pâques, qui ont fait plus de 320 morts et 500 blessés. 

"Le ressortissant français qui était marqué comme tué dans le communiqué de presse du ministère du 22 avril est un cas d'erreur" de nationalité, a déclaré le ministère des Affaires étrangères sri-lankais dans un communiqué. 

Dimanche, en quelques heures des attentats à la bombe coordonnés ont semé la mort dans des hôtels et des églises célébrant la messe de Pâques à plusieurs endroits du Sri Lanka. Le pays n'avait pas connu un tel épisode de violences depuis la fin de la guerre civile il y a dix ans. Le dernier bilan officiel fait état de 310 personnes et 500 blessés. 

Au lendemain de ces terribles attentats, les autorités locales avaient donc indiqué qu'un Français figurait parmi les victimes. "Lundi 22 avril 2019 à 19 heures, le nombre d'étrangers qui ont été identifiés comme tués est de 31", avait déclaré le ministère des Affaires étrangères sri-lankais dans un communiqué, avant de donner un décompte par nationalité mais sans préciser si cette victime était un homme ou une femme. "De plus, 14 étrangers sont portés disparus actuellement, et pourraient être parmi les victimes non identifiées" à la morgue, a ajouté le gouvernement.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Sri Lanka Asie Attentat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants