1 min de lecture Sri Lanka

Attentats au Sri Lanka : l'hôpital de Negombo à court de congélateurs pour les cadavres

Le ministère de la Santé srilankais a annoncé, ce mardi 23 avril, que l'hôpital Negombo où sont examinés les corps des victimes de l'attentat, est à court de congélateurs pour conserver les cadavres.

Des attentats au Sri Lanka ont fait plus de 300 morts, lors du week-end pascal
Des attentats au Sri Lanka ont fait plus de 300 morts, lors du week-end pascal Crédit : Jewel SAMAD / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Le Sri Lanka fait face à de nombreuses difficultés logistiques après les attentats du week-end de Pâques. Le bilan de la série d'attaques s'alourdit : 310 personnes ont perdu la vie, d'après les autorités locales, qui avaient déclaré un Français parmi les victimes avant de revenir sur cette annonce. Le ministère de la Santé sri-lankais a annoncé que l'hôpital de Negombo où sont entreposés les cadavres est à court de congélateurs.
Afin de pallier à ce manque, l'hôpital utilise des congélateurs mobiles avec l'aide du ministre de la Santé Rajitha Senaratne. Néanmoins, les examens post-mortem des victimes ont pu se dérouler sans problème. Ils ont été réalisés par deux magistrats et six médecins légistes et sont désormais terminés.

L'état d'urgence a été décrété et 40 personnes ont été arrêtées. Le FBI assiste les autorités sri-lankaises dans leur enquête. Interpol va également déployer une équipe d'enquêteurs. Ils vont chercher à déterminer si le National Thowheeth Jama’ath (NTJ), désigné comme responsable des attentats, a pu bénéficier d’un soutien logistique étranger.

Le Sri Lanka n’avait pas connu un tel épisode de violences depuis la fin de la guerre civile il y a dix ans. Et jamais la minorité chrétienne de l’île, soit 7 % de la population, n’avait été la cible d’un tel acte. Ce mardi 23 avril, trois minutes de silence seront observées.

À lire aussi
Des policiers après les attentats qui ont frappé le Sri Lanka, dimanche 21 avril terrorisme
Attentats au Sri Lanka : le pays interdit le niqab
La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Sri Lanka Attentat Asie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797483180
Attentats au Sri Lanka : l'hôpital de Negombo à court de congélateurs pour les cadavres
Attentats au Sri Lanka : l'hôpital de Negombo à court de congélateurs pour les cadavres
Le ministère de la Santé srilankais a annoncé, ce mardi 23 avril, que l'hôpital Negombo où sont examinés les corps des victimes de l'attentat, est à court de congélateurs pour conserver les cadavres.
https://www.rtl.fr/actu/international/attentats-au-sri-lanka-l-hopital-de-negombo-a-court-de-congelateurs-pour-les-cadavres-7797483180
2019-04-23 13:31:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jp0Y9btpob21A7uxBgSdaA/330v220-2/online/image/2019/0423/7797483616_des-attentats-au-sri-lanka-ont-fait-plus-de-300-morts-lors-du-week-end-pascal.jpg