1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Algérie : une marée humaine à Alger contre Bouteflika
1 min de lecture

Algérie : une marée humaine à Alger contre Bouteflika

VIDÉO - Une véritable marée humaine a déferlé vendredi 8 mars dans le centre d'Alger, scandant des slogans hostiles à la candidature du président algérien Abdelaziz Bouteflika.

Des centaines de manifestants ont protesté contre le cinquième mandat du président algérien Bouteflika le 22 février 2019
Des centaines de manifestants ont protesté contre le cinquième mandat du président algérien Bouteflika le 22 février 2019
Crédit : RYAD KRAMDI / AFP
Algérie : grande manifestation ce vendredi 8 mars
00:38
La rédaction de M6 - édité par Cassandre Jeannin

Malgré les mises en garde sur les risques de "chaos" lancées par Abdelaziz Bouteflika, des milliers de manifestants ont défilé dans les rues d'Alger. Baptisée "marche de 20 millions", le nombre de participants est difficile à évaluer et largement supérieur à celui des semaines dernières. Cette marche de contestation contre la volonté du président Bouteflika de briguer un cinquième mandat, alors qu'il est gravement malade, a pris une dimension supplémentaire ce vendredi 8 mars. 

Le cortège est resté pacifique, aucun incident n'a été signalé. Initialement présents en masse, les policiers se sont contentés d'observer avant de tenter d'évacuer la place. 

Le président de 82 ans, qui n'est plus apparu en public depuis longtemps, s'est adressé jeudi 7 mars, à son peuple via une ministre qui a lu, en son nom, une lettre dans laquelle il félicite notamment ses concitoyens pour leur maturité.

Hospitalisé en Suisse depuis plus de dix jours, Abdelaziz Bouteflika a agité dans cette lettre le spectre du "chaos" et de la division et dénoncé, sans les nommer, les ennemis "insidieux" de "l'intérieur et de l'extérieur" et ceux "qui conspirent" contre l'Algérie. En creux, le chef de l'Etat, très diminué par les séquelles d'un AVC dont il a été victime en 2013, réaffirme qu'il n'entend pas renoncer à briguer un 5e mandat lors de la présidentielle du 18 avril.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
pub
En Direct
/