1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Alec Baldwin auteur d'un tir mortel : comment s'est déroulé l'accident ? Le réalisateur raconte
1 min de lecture

Alec Baldwin auteur d'un tir mortel : comment s'est déroulé l'accident ? Le réalisateur raconte

ÉCLAIRAGE - Le réalisateur de "Rust" a livré aux enquêteurs un récit détaillé sur les circonstances du drame qui a coûté la vie à Halyna Hutchins, la directrice de la photographie du film.

Le comédien Alex Baldwin, le 7 octobre 2021
Le comédien Alex Baldwin, le 7 octobre 2021
Crédit : Mark Sagliocco / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Thomas Pierre

Les circonstances du drame s'éclaircissent. Trois jours après le tir fatal d'Alec Baldwin, qui a tué Halyna Hutchins, la directrice la photographie du film Rust, Joel Souza, le réalisateur du westernlui-même blessé dans l'accident, a livré son témoignage aux enquêteurs. Dans cette déclaration, consultée par le New York Times, de nombreux détails apparaissent pour la première fois. 

En premier lieu, sur l'accident lui-même. L'acteur de 63 ans répétait une scène dans laquelle il pointait son révolver "vers l'objectif de la caméra" quand un coup est soudainement parti, raconte le réalisateur qui précise avoir entendu un son qui "ressemblait à un fouet puis à un fort 'pop'". Alec Baldwin était alors assis sur un banc de l'église en bois servant de décor au film et il devait retirer le pistolet d'un holster, précisait dimanche le Los Angeles Times. Le réalisateur se tenait pour sa part aux côtés d'Halyna Hutchins, derrière la caméra. 

Joel Souza assure aussi auprès des autorités qu'il croyait que l'arme était "sure", la décrivant comme "froide", à l'opposé de "chaude" (chargée d'une balle réelle). Selon lui, avant d'être remis au comédien, le revolver a bien été vérifié par l'armurière Hannah Gutierrez-Reed, puis vérifié à nouveau par Dave Halls, l'assistant-réalisateur. Une fois l'arme remise à Alex Baldwin, l'acteur aurait fait un premier essai, retirant l'arme de son holster, sans incident. 

Plusieurs incidents

Cette déclaration sous serment nous en apprend aussi un peu plus sur le contexte de l'accident, intervenu vendredi après la pause-déjeuner de l'équipe. Le réalisateur confirme que le tournage du film, qui devait durer 21 jours, connaissait des retards depuis que plusieurs personnes avaient démissionné à cause notamment de salaires non versés, et des conditions de sécurité. Selon le Los Angeles Times, plusieurs incidents impliquant des armes à feu avaient en effet déjà été constatés dans les jours précédents. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/