1 min de lecture Coronavirus

Afrique du Sud : des mesures extrêmes pour maintenir le confinement

VU DANS LA PRESSE - La police sud-africaine a tiré des balles en caoutchouc pour disperser une foule devant un supermarché. Des coups de fouet ont été distribués pour faire respecter les consignes de distance liées à la pandémie de coronavirus.

Des policiers en train de tirer pour faire respecter les mesures de distance liées au coronavirus, Johannesburg (Yeoville), Afrique du Sud, le 28 mars 2020 Crédits : MARCO LONGARI / AFP | Date : 29/03/2020
4 >
Des policiers en train de tirer pour faire respecter les mesures de distance liées au coronavirus, Johannesburg (Yeoville), Afrique du Sud, le 28 mars 2020 Crédits : MARCO LONGARI / AFP | Date : 29/03/2020
Un policier qui surveille les consignes de distance liées au coronavirus, Johannesburg (Yeoville), Afrique du Sud, le 28 mars 2020 Crédits : Marco LONGARI / AFP | Date : 29/03/2020
Un policier en train de tirer pour faire respecter les consignes de distance liées au coronavirus, Johannesburg (Yeoville), Afrique du Sud, le 28 mars 2020 Crédits : MARCO LONGARI / AFP | Date : 29/03/2020
Un policier en train de tirer pour faire respecter les consignes de distance liées au coronavirus, Johannesburg (Yeoville), Afrique du Sud, le 28 mars 2020 Crédits : MARCO LONGARI / AFP | Date : 29/03/2020
1/1
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Samedi 28 mars, les forces de l'ordre sud-africaines ont tiré des balles en caoutchouc pour disperser une foule qui se pressait devant un supermarché du quartier défavorisé de Yeoville, dans le centre de Johannesburg. 200 à 300 personnes, y compris des femmes et des enfants, formaient une longue file d'attente lorsque plusieurs policiers sont intervenus en ouvrant le feu "avant de reformer la file en faisant respecter les distances à coups de fouet", explique le journal Ouest-France.

Dans les zones les plus pauvres du pays "où les populations continuent à se presser en masse dans les commerces", les autorités peinent à faire respecter le dispositif de quarantaine. L'Afrique du Sud reste le pays le plus touché du continent avec au moins 1.170 cas de contamination et un mort officiellement recensés. Le président Cyril Ramaphosa a ordonné, vendredi 27 mars, le confinement total de son pays pour une période de trois semaines afin de freiner la progression de la pandémie du coronavirus. 60 millions de Sud-Africains devront donc rester chez eux pour une durée de 21 jours.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Afrique du Sud Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants