1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Afghanistan : pourquoi un avion ukrainien provoque la confusion à Kaboul
2 min de lecture

Afghanistan : pourquoi un avion ukrainien provoque la confusion à Kaboul

Un avion a été signalé comme "détourné" par un haut responsable ukrainien. Sa hiérarchie a ensuite démenti ces déclarations, assurant que les trois avions envoyés à Kaboul "sont revenus en Ukraine en sécurité".

Des réfugiés afghans attendant à l'aéroport de Kaboul dans l'espoir de quitter le pays, le 16 août 2021
Des réfugiés afghans attendant à l'aéroport de Kaboul dans l'espoir de quitter le pays, le 16 août 2021
Crédit : AFP
Marie Gingault & AFP

La situation était confuse ce mardi 24 août à l'aéroport de Kaboul autour d'un avion ukrainien. Un haut responsable ukrainien a affirmé que l'appareil avait été détourné mi-août. Cette version a ensuite été démentie par sa hiérarchie.

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Ievgeny Ienine a indiqué à la radio qu'un avion ukrainien avait été "de facto détourné" de l'aéroport de Kaboul, d'où "il s'est envolé vers l'Iran avec un groupe de passagers inconnus au lieu d'évacuer des Ukrainiens". À l'AFP, M. Ienine a précisé que l'incident a eu lieu le 15 août et que l'avion a par la suite pu regagner l'Ukraine.

Toutefois, ces déclarations ont ensuite été démenties par le porte-parole de la diplomatie ukrainienne. "Il n'y a pas d'avions ukrainiens détournés à Kaboul ou ailleurs", a indiqué le porte-parole Oleg Nikolenko, assurant que ces propos "ne correspondent pas à la réalité".
Les trois appareils, deux avions civils et un militaire, que Kiev a affrétés pour évacuer ses ressortissants depuis l'Afghanistan "sont revenus en Ukraine en sécurité" transportant au total 256 passagers à bord, a-t-il en outre précisé. 

On voulait l'affréter, mais il est parti sans prendre personne

Une source appartenant au gouvernement ukrainien

Une autre source au sein du gouvernement ukrainien a de son côté indiqué que l'avion en question faisait l'objet de négociations en vue de son éventuelle participation à l'opération d'évacuation de ressortissants ukrainiens. Néanmoins, ce projet a échoué car l'appareil avait quitté Kaboul sans avertissement la semaine passée.

À lire aussi

"On voulait l'affréter, mais il est parti sans prendre personne", a déclaré cette source. "Personne ne l'a détourné", a-t-elle affirmé sans donner plus d'informations autour du vol comme la destination ou la date exacte du décollage de l'appareil.

Jusqu'à présent, l'Ukraine a organisé trois vols d'évacuation qui ont quitté Kaboul les 15, 21 et 23 août, transportant notamment des Ukrainiens et des Afghans. Parmi eux, se trouvait la réalisatrice Sahraa Karimi, étoile du cinéma indépendant afghan.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/