1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Afghanistan : C'est une "situation de pré-génocide", alerte une témoin sur place
2 min de lecture

Afghanistan : C'est une "situation de pré-génocide", alerte une témoin sur place

INVITÉE RTL - Alors que les talibans reprennent le pouvoir en Afghanistan, Victoria Fontan vice-présidente de l’université américaine de Kaboul, témoigne au micro de RTL.

Des réfugiés afghans attendant à l'aéroport de Kaboul dans l'espoir de quitter le pays, le 16 août 2021
Des réfugiés afghans attendant à l'aéroport de Kaboul dans l'espoir de quitter le pays, le 16 août 2021
Crédit : AFP
Afghanistan : "nous sommes en situation de pré-génocide", alerte Victoria Fontan
05:48
Invitée RTL Midi du 16 août 2021
05:48
- édité par Camille Guesdon

Vingt ans après avoir été chassés du pouvoir, les talibans ont repris le contrôle de l'Afghanistan. La panique et le chaos se sont emparés de Kaboul, la capitale. Des milliers d'habitants tentent de fuir le pays. Victoria Fontan, la vice-présidente de l’université américaine d’Afghanistan à Kaboul, en poste depuis deux ans et demi, s'est actuellement réfugiée au GardaWorld de Kaboul, le service de sécurité nationale de l'Afghanistan. 

De nombreux ressortissants étrangers quittent le pays. Selon Victoria Fontan, l'évacuation des Français par la France a débuté : "On m'a dit qu'il fallait que je sois au point de ralliement près de l'aéroport". Elle explique qu'elle "n'a aucun soutien pour y aller" avant d'ajouter qu'il était probable "qu'elle rate le premier vol". 

Victoria Fontan a décidé de rester le plus longtemps possible en Afghanistan pour aider ses étudiants, mais le problème va être d'acheminer ces derniers vers l'aéroport. "Nous sommes en train de travailler pour trouver une solution et négocier directement avec les talibans (...) ça s'annonce compliqué pour une centaine d'étudiants", explique-t-elle.

Les talibans attendent qu'on s'en aille tous pour vraiment commencer la répression.

Victoria Fontan

Victoria Fontan ne s'attendait pas à une reprise du pouvoir des talibans aussi rapide : "Nous n'avions aucune idée que ça allait se passer aussi vite. La semaine dernière on préparait l'année à venir donc on a tous été pris de court". 

À écouter aussi

Les Afghans tentent de fuir le pays comme en témoigne les images d'importants embouteillages. Elle explique que beaucoup de personnes "ont abandonné leur voiture en chemin pour l'aéroport. Des tas de voitures bloquent les accès", avant d'ajouter "on se croirait dans un film catastrophe".

Le retour des talibans au pouvoir, c'est "une croix sur les 20 dernières années". Selon Victoria Fontan, "c'est une chape de plomb qui va s'abattre sur le pays (...) les talibans n'ont pas changé". "Là, ils attendent qu'on s'en aille tous pour vraiment commencer la répression", assure-t-elle. Elle ajoute que "malheureusement, nous sommes en situation de pré-génocide de la communauté Hazara (...) on va bientôt voir des scènes terribles".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/