2 min de lecture États-Unis

Affaire Epstein : nouveaux rebondissements concernant le suicide du milliardaire ?

Deux gardiens chargés de surveiller Jeffrey Epstein en prison ont été inculpés : ils auraient falsifié les relevés de rondes avant le suicide du milliardaire.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Affaire Epstein : nouveaux rebondissements concernant le suicide du milliardaire ? Crédit Image : Facebook Jeffrey Epstein | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Ryad Ouslimani

Il y a du nouveau dans l’affaire Epstein. D’abord une ancienne employée poursuit en justice les héritiers du financier accusé de viols et d’agressions sexuelles pédophiles. Cette femme, Maria Farmer, était une jeune artiste quand on lui a proposé de se faire un peu d’argent en travaillant au domicile d’Epstein il y a une vingtaine d’années, pour répondre au téléphone notamment. 

Comme d’autres, elle dit avoir été agressée sexuellement, mais elle raconte aussi à la chaîne CBS comment Epstein avait transformé cette résidence luxueuse en donjon pour ses fantasmes sexuels

Elle détaille la surveillance dans sa résidence new-yorkaise. Des caméras cachées dans tous les recoins, chaque chambre, chaque salle de bain, chaque cabinet de toilettes, tout était filmé, par des petites caméras invisibles. Il ne pouvait y avoir aucune intimité dans cette maison. Elle raconte d’ailleurs qu’elle avait décidé de ne jamais aller aux toilettes dans la maison. 

Sans surveillance pendant 8 heures

Les images en direct arrivaient dans une pièce près de l’entrée, derrière une porte dissimulée où Epstein pouvait surveiller les nombreuses jeunes filles, souvent mineures, qui défilaient chez lui. Elle dit qu’elle a vu beaucoup (beaucoup, beaucoup) de jeunes filles défiler. Et elle ne sait pas ce que sont devenues les cassettes des enregistrements de ces caméras.

À lire aussi
Des pigeons coiffés comme des cow-boy faits divers
États-Unis : des pigeons coiffés de chapeaux de cow-boy repérés à Las Vegas

Par ailleurs deux gardes de sa prison ont été inculpés il y a quelques heures. Ce sont deux gardiens qui devaient surveiller la cellule d’Epstein, surtout depuis qu’il avait déjà tenté de se suicider, donc il était théoriquement sous une surveillance plus stricte. Ils sont inculpés notamment pour avoir falsifié les relevés de ronde. 

Ainsi, ils avaient pour mission de vérifier l’intérieur de la cellule toutes les demi heures, pour l’empêcher de se suicider. Ils l’ont finalement laissé seul pendant 8 heures, alors qu’ils se trouvaient à 5 mètres de là, ils regardaient du sport à la télé, faisaient des courses sur Internet. Et à un moment ils se sont endormis.

La thèse du suicide fait débat

Même si le FBI enquête sur ces deux individus, la directrice de l’administration pénitentiaire dit qu’il n’y a pas pour l’instant d’éléments nouveaux pour remettre en cause la thèse du suicide. Mais cette thèse reste contestée, y compris par des sénateurs à Washington qui ont convoqué mardi 19 novembre cette directrice des prisons fédérales. Certains d’entre eux ne cachent pas qu’ils ont du mal à croire à la thèse du suicide

Lors d’une audition l’un d’entre eux a même voulu faire un trait d’humour, en disant qu'Epstein c’est comme les décorations de Noël, il ne s’est pas suspendu tout seul. Il dit que c’est ce que pensent beaucoup d’Américains qui exigent des réponses. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants