1 min de lecture Russie

Russie : il vivait avec une pièce de monnaie coincée dans le nez depuis plus de 50 ans

VU DANS LA PRESSE - Se plaignant de ne pas respirer normalement, un homme s'est rendu à l'hôpital près de Moscou et a découvert qu'il avait une pièce de monnaie coincée au fond du nez depuis 53 ans.

Un nez (Illustration)
Un nez (Illustration) Crédit : SIPA
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

Il a passé la quasi totalité de sa vie avec une pièce de monnaie coincée dans la narine droite. En Russie, un homme de 59 ans s'est présenté à un hôpital de Zelenograd, en banlieue de Moscou le 20 novembre dernier, se plaignant de ne plus pouvoir respirer normalement depuis plusieurs mois. L'homme avait la narine droite complètement bouchée. 

Les médecins l'ont donc examiné et après une tomographie, ils ont établi qu'un corps étranger, "de densité pierreuse" et de forme arrondie, se trouvait coincé dans le nasopharynx, au plus profond de la paroi nasale, explique un communiqué officiel du département de la Santé de Moscou, repris par Ouest-France. Il s'agissait en fait d'un kopeck, une pièce de monnaie russe, l'équivalent du centime d'euro, de 15mm de diamètre. 

Pendant une heure et demie, les spécialistes de l'hôpital ont réalisé une opération endoscopique pour retirer la pièce de monnaie. L'opération a nécessité une anesthésie générale et l'ablation d'une partie du cartilage, précise le communiqué. En effet, l'objet était comme fossilisé, recouvert d'une croute pierreuse, la rhinolite. Pour cause, ce kopeck était coincé depuis... 53 ans !

Une bêtise à l'âge de 6 ans

En découvrant la pièce de monnaie sur les images de la tomographie, l'homme de 59 ans s'est rappelé comme un flash, d'un évènement de sa petite enfance. À l'âge de 6 ans, il s'était enfoncé une pièce de 1 kopeck dans le nez et l'avait caché à sa mère de peur de se faire disputer. Il n'a donc rien dit et a fini par oublier cet incident, loin de se douter que la pièce allait rester coincée plus de 50 ans dans sa narine. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie International
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants