2 min de lecture Cuisine

DIAPORAMA - Nantes : exposition des aliments les plus écœurants au monde

Vin aux souriceaux, fromage aux larves, soupe aux chauve-souris… Les “trésors” du musée de la nourriture dégoûtante.

Jus de globe oculaire de mouton, un plat mongole fait avec des globes oculaires de mouton marinés et du jus de tomate. Crédits : Loïc Venance / AFP | Date : 25/09/2019
10 >
Jus de globe oculaire de mouton, un plat mongole fait avec des globes oculaires de mouton marinés et du jus de tomate. Crédits : Loïc Venance / AFP | Date : 25/09/2019
Le Casu Marzu est un fromage de Sardaigne contenant des larves. Crédits : Loïc Venance / AFP | Date : 25/09/2019
Une assiette de bonbons de gélatine. Si en France, l'assiette est loin d'être écœurante, pour des personnes issues d'une culture gastronomique différente, se nourrir de gélatine est une drôle d'idée. Crédits : Loïc Venance / AFP | Date : 25/09/2019
C'est une tarentule frit, très populaire en Asie, surtout au Cambodge, pays qui a crée le plat. Crédits : Loïc Venance / AFP | Date : 25/09/2019
C'est une soupe de chauve-souris aux fruits, un plat venant de Guam, une île se situant dans l'ouest de l'océan Pacifique. Crédits : Loïc Venance / AFP | Date : 25/09/2019
Les ingrédients pour la soupe de tortue. Une spécialité chinoise. Crédits : Loïc Venance / AFP | Date : 25/09/2019
Les "huîtres des Rocheuses", sont des testicules de taureau frits. Ce plat est courant aux États-Unis et au Canada. Crédits : Loïc Venance / AFP | Date : 25/09/2019
Il s'agit d'un pénis de taureau. Aliment très populaire en Chine. Crédits : Loïc Venance / AFP | Date : 25/09/2019
C'est un vin de souriceaux. Il s'agit de bébés souris brassés avec du vin de riz de Chine. Crédits : Loïc Venance / AFP | Date : 25/09/2019
Le "Kale Pache" est un plat iranien fait avec la tête, les pieds et l'estomac d'un mouton. Crédits : Loïc Venance / AFP | Date : 25/09/2019
1/1
Simon Dujardin
Simon Dujardin et AFP

Le "Disgusting Food Museum" est né en Suède il y a un an et a déjà voyagé à Los Angeles, et sera à Nantes du 25 septembre au 3 novembre, avant de partir pour Las Vegas.

Dans cette exposition sont présentés des plats et aliments exclusifs à certains pays et certaines régions du monde. Des spécialités qui, au premier abord, peuvent être effrayantes et écœurantes.

"Une des choses vraiment fascinantes concernant la notion de dégoût, c'est qu'elle est vraiment déterminée par notre culture : les choses avec lesquelles vous avez grandies, vous allez les trouver délicieuses et souvent quelque chose d'étranger, de bizarre et différent vous semblera dégoûtant", a décrit à l'AFP Samuel West, psychologue et commissaire de l'exposition "Disgusting Food Museum". 

L'un des buts du musée est de passer outre cet écœurement culturel pour découvrir les spécialités insolites de divers pays de monde. "Ces choses peuvent vous paraître dégoûtantes au premier abord, mais si vous êtes ouvert d'esprit et que vous goûtez, c'est en fait plutôt bon" selon Andreas Ahrens, le directeur du musée.

À lire aussi
Jean Imbert sur RTL le 19 novembre Cuisine
"Réunir les gens qu'on aime autour d'une table est la plus belle des choses", dit Jean Imbert

Mais l'objectif principal est d'amener "les gens à réaliser que nous devons nous orienter vers de nouvelles sources de protéines meilleures pour l'environnement, comme les insectes ou la viande cultivée en laboratoire", a-t-il estimé. 

Des précautions ont été prises

"Quand vous entrez dans cette exposition, on vous donne un sac à vomi en titre de billet d'entrée", a prévenu Astrid Gingembre, directrice projet du Voyage à Nantes qui accueille le "Disgusting Food Museum" dans le cadre du festival "Les tables de Nantes". 

Ces sacs peuvent facilement devenir indispensable, puisqu'il est possible de goûter pour 3 euros de la chair de requin fermentée ou de la liqueur de glande anale de castor. 

Evidemment, la gastronomie française y est représentée, avec le steak tartare, les escargots, le roquefort, l'époisses ou encore le foie gras, jugé moralement dégoûtant par certains en raison de son procédé de fabrication. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cuisine Musée Insolite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants