1 min de lecture Faits divers

Méditerranée : le poisson qui mordait les mollets des baigneurs démasqué

Il s'agit d'un poisson baliste, connu pour son agressivité en période de reproduction quand on passe sur son territoire.

Des personnes en train de se baigner à Nice (image d'illustration)
Des personnes en train de se baigner à Nice (image d'illustration) Crédit : VALERY HACHE / AFP
Coline Daclin Journaliste

Mystère résolu. Le poisson qui a mordu des baigneurs en Méditerranée a été identifié. Plusieurs baigneurs s'étaient plaints de morsures, parfois suffisamment graves pour mener à une hospitalisation, sur la Côte d'Azur et dans l'Aude. C'est grâce aux photos envoyées par une des victimes de Saint-Raphaël que le Midi-Libre a réussi à le retrouver, avec l'aide de l'Observatoire océanologique de Banyuls (Pyrénées-Orientales).

Vous vous attendiez peut-être à un requin ou à un animal sanguinaire des profondeurs. Mais il s'agit d'un poisson plutôt commun, qui mesure en général 30 à 45 cm : le baliste. Présent dans de nombreuses mers et océans, le baliste est un poisson pas franchement farouche, avec de grosses lèvres et une belle épine dorsale sur le haut du corps. 

"C'est un poisson très curieux qui n'a peur de rien. Il est assez intelligent. Quand il a faim, il peut devenir agressif pour défendre son territoire", explique Pascal Romans, responsable du service mutualisé d’aquariologie de l’Observatoire océanologique de Banyuls, au Midi-Libre. En effet, le baliste est bien connu des plongeurs pour sa fâcheuse tendance à attaquer leurs palmes. En période de reproduction, il devient particulièrement agressif car il protège son nid.  

Le poisson baliste a des dents solides, qui lui permettent de casser les coquillages, les carapaces de crustacés et les oursins dont il se nourrit. D'où les morsures douloureuses. Un conseil : si vous en croisez un sur la côte, n'allez pas l'embêter.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Poissons Insolite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants