1. Accueil
  2. Actu
  3. Food
  4. Fêtes de fin d'année : Nathalie fait perdurer la tradition des gaufres de Noël
3 min de lecture

Fêtes de fin d'année : Nathalie fait perdurer la tradition des gaufres de Noël

REPORTAGE - Dans les Flandres, fêtes de fin d'année riment avec gaufres. Et ce n'est pas pour déplaire à Nathalie et sa famille, qui s'attachent à faire perdurer la tradition.

 Nathalie Demol et Philippe en pleine préparation de ces gaufres typiques des Flandres.
Nathalie Demol et Philippe en pleine préparation de ces gaufres typiques des Flandres.
Crédit : Antoine Decarne / RTL
Fêtes de fin d'année : Nathalie fait perdurer la tradition des gaufres de Noël
03:45
Antoine Decarne - édité par Marie Gingault

Ce matin, on vous emmène dans le Nord, pour humer la bonne odeur des gaufres de Noël. Sur le territoire des Flandres, situé entre Lille et Dunkerque, une recette traditionnelle vient accompagner les fêtes de fin d'année. Des gaufres typiques de ce coin de France.
 
Dans la cuisine familiale de cette maison de campagne de Rubrouck, c'est toute une famille qui a enfilé son tablier, le temps d'un après-midi gourmand. Nathalie Demol, la reine des gaufres flamandes, manipule le rouleau à pâtisserie : "la pâte, je la travaille toujours la veille. Elle repose comme ça la nuit au réfrigérateur. Il faut de la farine, beurre et des œufs".
Avec son laminoir, elle affine au maximum la pâte. 

Parmi ses spécialités, les trois types de gaufres au nom bien flamand : la Strinj, une gaufrette sèche, la Toilaps, une pâte fourrée à la cassonade. Mais aujourd'hui c'est la Warfle, une gaufre feuilletée qu'elle façonne. "C'est les gaufres de Noël, c'est des gaufres en forme de losanges. Ça c'est la gaufre typique des fêtes. En général c'est ce qu'ils offrent dans la famille", indique Nathalie.

Toute la famille met la main à la pâte

Et elle ne prépare pas les gaufres toute seule, c'est son mari Philippe qui s'occupe de la cuisson. Il utilise un ancien gaufrier. Du matériel d'une autre époque, en fonte, issu de l'industrie métallurgique nordiste : "on la met dedans, on l'a laisse 15 secondes, on retourne, et après c'est 1min30 à peu près", indique le nordiste. "C'est vraiment un fer qui a été que pour ces gaufres-là puisqu'on fait que ce modèle-là dans ce gaufrier-là", précise Nathalie. Dans le fer, la pâte toute chaude s'est dessinée selon le motif de la plaque et à l'intérieur, ça crépite. 

 Nathalie Demol et Philippe en pleine préparation de ces gaufres typiques des Flandres.
Nathalie Demol et Philippe en pleine préparation de ces gaufres typiques des Flandres.
Crédit : Antoine Decarne / RTL

Il faut ensuite préparer l'appareil qui permettra d'assembler les gaufres. "Alors là, on prépare le sucre, il faut le laisser bien bouillir. Une fois qu'il bout on rajoute le rhum et puis après on laisse cuire encore cinq minutes", explique Nathalie. 
 
Les effluves de rhum mélangées au sucre se diffusent dans toute la pièce. Ce sucre sort ensuite du feu et très vite Nathalie le badigeonne sur les gaufres pour créer l'assemblage feuilleté : "on a mis le fourrage à l'intérieur et ça c'est une gaufre qui est prête à être mangée". Et autour de la table on se lèche déjà les babines de pouvoir les gouter.

À lire aussi

En effet, la préparation de ces gaufres, c'est est aussi un grand moment de partage familial. Juste à côté de Nathalie et Philippe, leur fille Laetitia est également sur le pont : "Je connais la recette. Des fois je fais exprès de les casser pour en avoir plus". Pour le plus grand plaisir du gendre de Nathalie : "à chaque fois qu'il y a une fournée, celles qui ne sont pas très belles, je me dévoue à la cause et je les mange", se réjouit Alexandre. 

Une tradition à faire perdurer

Et ce partage en famille, c'est l'essence même de la tradition de ces gaufres ultra-locales. Depuis la fin du XIXème siècle chaque année les grands-mères en offraient aux enfants venus leur souhaiter de bonnes fêtes de fin d'année, et la tradition s'est perpétuée. "On fabriquait ça pendant les fêtes et on puis on donne ça à nos mamans, nos sœurs, ça fait toujours plaisir de donner ça en cadeau plutôt que de donner autre chose", dit Nathalie. 
 
Désormais c'est sa fille qui prendra le relais : "Ca se transmet de génération en génération et mes frères ne sont pas trop motivés alors je pense que ça va être moi la prochaine", plaisante Laetitia. Et après plus d'une heure passée dans la cuisine vient le moment de la délivrance... : "Je les trouve excellentes", assure Alexandre. 

Gaufres de la famille
Gaufres de la famille
Crédit : Antoine Decarne / RTL

Rendez-vous donc pour les fêtes pour à nouveau se réconforter avec ces petits plaisirs sucrés. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/