2 min de lecture France

Les infos de 7h30 - Pollution : l'État français peut-il être reconnu coupable de décès ?

La justice britannique a pour la première fois reconnu le rôle de la pollution dans un décès, celui d'une petite fille de 9 ans. Une telle décision serait-elle possible en France ?

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - Pollution : l'État français peut-il être reconnu coupable de décès ? Crédit Image : AFP / Philippe Desmazes | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par William Vuillez

En Grande-Bretagne, pour la première fois, la justice reconnaît le rôle de la pollution de l'air dans le décès d'une petite fille de 9 ans à Londres. Elle habitait près d'un grand axe totalement saturé. Après une trentaine d'hospitalisations, elle a succombé à une crise d'asthme, mais pour sa maman Adu, cette victoire judiciaire est une petite consolation. "Le combat était d'obtenir la pollution de l'air comme cause sur son certificat de décès et nous l'avons obtenu", dit-elle. 

Une telle décision serait-elle possible en France ? Il y a eu plusieurs plaintes ces derniers mois, mais elles n'ont jamais abouti. Le justice a déjà reconnu que l'État était en faute, mais ça s'est arrêté là. 

Pour que la justice condamne l'État comme en Grande-Bretagne, il faudrait que les plaignants arrivent à prouver un lien médical entre la pollution et leur cancer du poumon ou de leur crise d'asthme. Il faut donc un dossier précis, solide et jusqu'à présent en France, ce lien de causalité n'a jamais pu être prouvé. 

À écouter également dans ce journal

Justice - Cécile Bourgeon a été condamnée, ce mercredi 16 décembre, à 20 ans de réclusion criminelle et son ex-compagnon à 18 ans au terme du procès pour la mort de Fiona, 5 ans, en mai 2013. 

Attentats 2015 - Ce mercredi 16 décembre, la cour d'assises spéciale de Paris a rendu son délibéré au procès de 14 soutiens présumés des auteurs des attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo et l'HyperCacher. La qualification terroriste a été écartée par la cour pour six des onze accusés présents.

À lire aussi
agriculture
Gel des récoltes : Jean Castex promet "des enveloppes exceptionnelles" aux agriculteurs

Santé -  Le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy a alerté sur RTL, sur une possible "reprise" de l'épidémie de coronavirus, mercredi 16 décembre. Une troisième vague pourrait intervenir à la mi-janvier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
France Pollution Environnement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants