1 min de lecture Japon

Fukushima : de l'eau contaminée va être rejetée à la mer

Les médias japonais affirment que le gouvernement prévoit de rejeter l'eau contaminée de la centrale de Fukushima à la mer. Une décision qui mettrait fin à plusieurs années de débat.

Une vue de la centrale de Fukushima prise le 12 novembre 2014
Une vue de la centrale de Fukushima prise le 12 novembre 2014 Crédit : AFP / Archives, Shizuo Kambayashi
Nicolas Barreiro et AFP

Une décision en proie à une forte polémique. Malgré l'importante opposition locale, le Japon a décidé de jeter à la mer de l'eau contaminée, issue de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, ont affirmé des médias locaux ce vendredi 9 avril.

La décision officielle du gouvernement doit être prononcée mardi prochain, selon l'agence Jiji et la chaîne de télévision publique NHK. Cette initiative mettrait un terme à sept années de débat sur la manière de se débarrasser de l'eau provenant de la pluie, des nappes souterraines ou des injections nécessaires pour refroidir les cœurs des réacteurs nucléaires entrés en fusion après le tsunami du 11 mars 2011.

"La gestion de l'eau contaminée est une question que l'on ne peut pas éviter" dans le cadre de la reconstruction à Fukushima, avait déclaré le Premier ministre Yoshihide Suga à la presse. Toutefois cette opération s'annonce longue, plusieurs années seront nécessaires. L'eau a été filtrée à plusieurs reprises pour être débarrassée de la plupart de ses substances radioactives (radionucléides), mais pas du tritium, lequel ne peut pas être éliminé avec les techniques actuelles. Elle sera diluée afin de répondre aux standards internationaux, a précisé la NHK.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Japon Fukushima Nucléaire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants