1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Taxe "abri de jardin" : à combien s'élève-t-elle en 2021 ?
1 min de lecture

Taxe "abri de jardin" : à combien s'élève-t-elle en 2021 ?

La taxe d'aménagement a augmenté d'1,05% en 2021. Découvrez qui doit la payer et comment la calculer.

Un abri de jardin (illustration)
Un abri de jardin (illustration)
Crédit : Danielle Rice / Unsplash
Louis Chahuneau

Peut-être avez-vous prévu quelques travaux pour agrandir votre maison cet été. Sachez que pour la cinquième année de suite, la taxe sur les abris de jardin a augmenté. Toutes les surfaces closes et couvertes d'une surface supérieure à 5 m² et d'une hauteur supérieure à 1m80 sont concernées par cet impôt. Cela peut être votre cabanon de jardin mais aussi les garages, vérandas, piscines ou encore les caves. Avant toute opération, il faut déposer une "déclaration préalable" à la mairie, voire un permis de construire si l'aménagement fait plus de 20 mètres carrés au sol.

D'un territoire à l'autre, le taux est variable. Cette taxe d'aménagement, issue d'un regroupement de taxes en 2012, est composée d'une part communale, d'une part départementale et d'une part régionale. Sa valeur est ensuite ajustée au coût de la construction et à la surface concernée. Pour savoir combien vos travaux vous vont coûter, un simulateur est disponible.

En 2021, les taux ont été revus à la hausse. Une révision a lieu au 1er janvier de chaque nouvelle année. Elle s’élèvera à 870 euros dans les communes franciliennes et 767 euros ailleurs. En 2020, la taxe s'élevait à 759 € par m2 en province, hors Île-De-France, et 860 € par m2 en Île-De-France, soit une augmentation de 1,05% entre les deux années.

Les propriétaires sont informés "par lettre simple" de la somme à payer "dans les 6 mois après le fait générateur de la taxe". La taxe doit être réglée un an après l'obtention de l'autorisation et il faut la payer en une fois jusqu'à 1.500 euros de travaux, en deux fois si le montant de l'aménagement est supérieur à cette somme. Pour toute question, il faut s'adresser au service d'urbanisme de la commune, parfois celles-ci font bénéficier leurs habitants d'une exonération de cette taxe, mais cela reste rare.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/