1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Réforme du RSI : Grégoire Leclercq prône un "régime qui permette aux indépendants et aux salariés d'être servis à la même enseigne"
1 min de lecture

Réforme du RSI : Grégoire Leclercq prône un "régime qui permette aux indépendants et aux salariés d'être servis à la même enseigne"

REPLAY - Manuel Valls a écarté un retour du RSI vers le régime général au grand dam du président de la Fédération des autoentrepreneurs.

Grégoire Leclercq, président de la Fédération des autoentrepreneurs, le 5 juin 2013.
Grégoire Leclercq, président de la Fédération des autoentrepreneurs, le 5 juin 2013.
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Réforme du RSI : Grégoire Leclercq prône un "régime qui permette aux indépendants et aux salariés d'être servis à la même enseigne"
00:05:22
Vincent Parizot & Christelle Rebière

À une semaine de la présentation d'un projet de réforme du régime social des indépendants (RSI), Manuel Valls a mis ce mercredi matin 9 décembre les points sur les i. Il a écarté tout retour du RSI vers le régime général de Sécurité sociale, une piste défendue par le ministre de l'Économie Emmanuel Macron. Une décision que regrette le président de la Fédération des autoentrepreneurs. 

Selon Grégoire Leclercq, la situation du RSI est tellement complexe qu'il "faut ouvrir toutes les portes, toutes les pistes, toutes les hypothèses remettre sur pied un régime qui permette à la fois aux indépendants et aux salariés d'être à peu près servis à la même enseigne".  

Un surcoût important

Si la piste défendue par Emmanuel Macron a été rejetée par le chef du gouvernement, c'est notamment parce qu'elle représenterait un surcoût très important pour les cotisants au RSI a-t-il expliqué. "Comment peut-il le chiffrer" s'interroge Grégoire Leclercq, qui souligne que le but n'est pas de revenir au régime général avec les mêmes droits que les salariés. 

"Cette image de ces deux maisons, la maison des salariés et celle des indépendants, qu'on essaye de réunifier en mettant des passerelles et des tunnels pour faire en sorte que la gestion soit la plus uniforme possible, alors qu'elle ne le sera jamais vraiment, est le fond du problème" déplore-t-il. Le président de la Fédération des autoentrepreneurs est très clair : il préfère réintégrer le régime des salariés quitte à ce que les indépendants soient moins bien couverts. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/