1. Accueil
  2. Actu
  3. Eco Conso
  4. Réforme des retraites : la mobilisation pourrait-elle engendrer des pénuries de carburant ?
2 min de lecture

Réforme des retraites : la mobilisation pourrait-elle engendrer des pénuries de carburant ?

Après la présentation de la réforme des retraites par Elisabeth Borne, divers syndicats ont annoncé une journée de mobilisation générale le 19 janvier prochain. Des raffineries ainsi que la RATP ont déjà répondues à l'appel.

La raffinerie de Gonfreville, près du Havre, en février 2022.
La raffinerie de Gonfreville, près du Havre, en février 2022.
Crédit : Sameer Al-DOUMY / AFP
Réforme des retraites : la mobilisation pourrait-t-elle engendrer des pénuries de carburant ?
00:01:32
Arnaud Tousch - édité par Angéline Da Costa
Je m'abonne à la newsletter « Économie »

Elisabeth Borne demande aux syndicats de ne pas pénaliser les Français. La Première ministre lance "un appel à la responsabilité", alors que la mobilisation contre la réforme des retraites s'organise bien au-delà de la journée de manifestation du 19 janvier. Ce jeudi 12 janvier, la CGT Pétrole a annoncé des journées de grève, qui pourrait bien entraîner de nouvelles pénuries à la pompe. 

Pas de panique, aucune pénurie ne sera observée dès le 19 janvier, puisqu'un blocage de 24 heures dans les raffineries ne sera pas suffisant pour épuiser les stocks, sauf si les Français se précipitent à la pompe pour faire le plein ou des réserves en amont. En revanche, la CGT Pétrole est très claire, elle envisage des baisses de débit et des arrêts dans l'expédition des carburants. Hélas, si ce cas de figure a bien lieu, ce sont tous les détails de la chaîne qui risquent de se gripper. 

Interrogé, Eric Sellini, coordinateur syndical du groupe TotalEnergies, estime que "tout dépend de l'ampleur de la mobilisation". Il précise que "si l'ensemble des professions nous rejoignent dans ce mouvement, non seulement il n'y aura pas d'expédition de produits, mais même dans les stocks existants, le produit ne pourra pas sortir, il sera bloqué par le dépôt et les transports". Le syndicat a d'ores et déjà déposé un préavis de grève pour les 19 et 26 janvier et pour le 6 février

Les raffineries ne sont pas les seules entreprises à préparer ce mouvement. Du côté des transports, à la SNCF et à la RATP, tous les syndicats appellent à la grève jeudi 19 janvier prochain, ce qui laisse présager de fortes perturbations sur les rails, notamment à la RATP, où les régimes spéciaux sont toujours en vigueur. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi