1 min de lecture Réformes

Réforme de l’assurance chômage : ce qui va changer au 1er juillet

Après plusieurs reports, la réforme de l'assurance chômage rentrera en vigueur le 1er juillet 2021, avec certaines mesures repoussées.

225 milions d'euros, c'est le montant collosal des fraudes au chômage partiel.
225 milions d'euros, c'est le montant collosal des fraudes au chômage partiel. Crédit : AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Ça y est : lors d'une réunion en visioconférence ce mardi 2 mars, la ministre du Travail Élisabeth Borne a présenté aux partenaires sociaux la version finale, peu modifiée, de la réforme de l'assurance-chômage, décidée en 2019 et reportée à de nombreuses reprises.

Les grandes lignes ne changent pas. À partir du 1er juillet 2021, les droits au chômage feront l'objet d'un nouveau mode de calcul, avec le salaire journalier de référence bien différent. Jusqu'alors, le montant de l'allocation était calculé à partir des jours travaillés sur une période de 12 mois. Désormais, une période de 24 mois sera prise en compte, incluant les jours travaillés ou non. Conséquence : selon les chiffres de l'Unédic, quelques 840.000 chômeurs verront leur allocation baisser en conséquence.

Deuxième volet majeur de la réforme : la modification des conditions d'éligibilité au chômage. Il sera, à l'avenir, nécessaire d'avoir travaillé six mois sur 28, au lieu de quatre sur 24, pour toucher une indemnisation.

Cette mesure n'entrera cependant pas en vigueur avant le 1er octobre, voir plus tard. Le gouvernement l'a en effet conditionnée à une amélioration de la conjoncture économique, sur une période de six mois qui démarrera le 1er avril. Le nombre de demandeurs d'emplois en catégorie A devra chuter sur cette période, en même temps que les embauches de plus d'un mois augmentent.
Un dernier point de crispation autour de cette réforme est, lui aussi, repoussé à plus tard. La dégressivité des allocations à partir du septième mois de chômage pour les salaires supérieures à 4.500 euros sera également conditionnée à une embellie économique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réformes Gouvernement Travail
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants