2 min de lecture Impôts

Taxe "abri de jardin" : qui doit la payer et combien ?

Mauvaise nouvelle pour ceux qui envisagent d’installer un abri de jardin cette année. La taxe d’aménagement, payable une seule fois, a encore augmenté en 2021. Il s’agit de la cinquième année de hausse consécutive.

Un abri jardin
Un abri jardin Crédit : Aurore Rominger
Emmanuelle
Emmanuelle Brisson Journaliste

La taxe d'aménagement, souvent surnommée "abri de jardin", est une taxe bien souvent méconnue mais qui peut crisper les propriétaires. Les constructions supplémentaires extérieures à la maison sont susceptibles d'être taxées, et ça on ne le sait pas toujours. Cette taxe comprend notamment les cabanons de jardin, les vérandas ou les piscines.

Les propriétaires sont informés "par lettre simple" de la somme à payer "dans les 6 mois après le fait générateur de la taxe". Si le montant est inférieur à 1.500 euros, il n'est payable qu'en une seule fois dans les 1 an qui suivent le courrier. Sinon le paiement s’effectue en deux temps : au 14e mois pour la première échéance, puis au 26e mois pour la seconde.

Qui est concerné par cette taxe ?

Comme l'explique le site du service-public.fr, cette taxe est applicable à toutes les surfaces closes et couvertes d'une surface supérieure à 5 m² et d'une hauteur supérieure à 1m80.

Elle concerne aussi les opérations de reconstruction et d'agrandissement de bâtiments ou d'installations nécessitant une autorisation d'urbanisme comme les permis de construire ou d'aménager et les déclarations préalables.

À lire aussi
colère
Les infos de 7h30 - Toulouse : les soutiens de Roland s'en prennent aux squatteurs

Sont donc concernés par cette taxe, les cabanes de jardin, garages, vérandas, piscines ou encore les caves. 

Combien coûte cette taxe ?

Un prix au m² forfaitaire est établi et réévalué chaque année au mois de janvier.  Pour l’année 2021, son montant devrait augmenter de 1,1%, indique le Télégramme.

En 2020, les montants fixés étaient les suivants : 759 € par m2 en province, hors Île-De-France, 860 € par m2 en Île-De-France. Les piscines et les panneaux solaires font l'objet d'une taxation forfaitaire spécifique : 200 € par m2 de piscine et 10 € par m2 de surface panneau.

Comment calculer le montant de cette taxe ?

Pour faire votre calcul : multipliez la base par la surface taxable, puis par le taux fixé par chaque collectivité territoriale qui se divise en plusieurs parts : la part communale, la part départementale, ou régionale. Sachant que chaque autorité locale décide de son pourcentage il est fort probable de payer un prix différent pour une même surface en fonction de l'endroit où vous résidez.

Pour obtenir une estimation plus précise et fiable de ce que vous devez payer, vous pouvez vous servir du simulateur en ligne mis en place par l'administration.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Impôts Pouvoir d'achat Consommation
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants