1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. PSA : les ventes mondiales gonflées par l'Iran en 2016
1 min de lecture

PSA : les ventes mondiales gonflées par l'Iran en 2016

Avec un peu plus de 3 millions de véhicules écoulés, les ventes du constructeur français PSA ont augmenté de 5,8% l'an dernier.

Le nouveau 3008 de Peugeot présenté lors de la journée presse du Mondial de l'Auto de Paris, le 29 septembre 2016
Le nouveau 3008 de Peugeot présenté lors de la journée presse du Mondial de l'Auto de Paris, le 29 septembre 2016
Crédit : SIPA
PSA : les ventes mondiales gonflées par l'Iran en 2016
02:08
PSA : les ventes mondiales gonflées par l'Iran en 2016
02:11
Christophe Bourroux & Loïc Farge

Le groupe PSA a annoncé ce mercredi 11 janvier une hausse de ses ventes de 5,8% en 2016, à 3,146 millions de véhicules. À peine lancée, le Peugeot 3008 fait déjà un carton : 60.000 commandes en seulement trois mois. C'est 70% au dessus des objectifs. Il faut dire qu'il a tout pour plaire. Beau, pratique, dans l'air du temps, avec une qualité de finition impeccable. Un succès qui permet au site de Sochaux de créer une troisième équipe et ainsi d'intégrer 170 CDI. Un tel appel d'air ne s'était pas vu depuis six ans.
Autre usine : Rennes, qui vient d'annoncer l'embauche de 400 intérimaires où est fabriqué le 5008. Le constructeur est persuadée que les ventes de SUV, vont encore bondir. Ces petits 4x4 urbains se vendent comme des petits pains et représentent déjà un tiers des achats. Le 5008 devrait lui aussi trouver sa clientèle. C'est la version familiale (sept places) du 3008. Il sera lancé en mars prochain. Une bonne nouvelle pour les 2.700 salariés de ce site qui a frôlé la fermeture. D'autant que PSA y assemblera l'an prochain un autre SUV signé Citroën.

Le marché chinois en perte de vitesse

Si les usines françaises reprennent des couleurs, en revanche l'un des plus gros marché de PSA, la Chine est en perte de vitesse (-16% l'an dernier). Ce n'est pas rien, car c'est avec la France le premier marché de PSA. Le groupe a notamment du faire face à une compétition acharnée, avec une offensive très forte des constructeurs nationaux.

Des ventes mondiales gonflées par le retour de l'Iran : 33.000 véhicules produits dans ce pays sous licence Peugeot et réintégrés en 2016 dans les comptes du constructeur, dans la foulée de la levée des sanctions économiques pesant sur Téhéran.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/