1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Pouvoir d'achat : la revalorisation du RSA ne fait pas l'unanimité au Sénat
1 min de lecture

Pouvoir d'achat : la revalorisation du RSA ne fait pas l'unanimité au Sénat

La question de la revalorisation du RSA a animé les débats ce jeudi soir au Sénat sur le projet de loi pouvoir d'achat examiné en première lecture après l'Assemblée nationale.

Caisse d’allocations familiales (CAF) à Bordeaux. (Illustration)
Caisse d’allocations familiales (CAF) à Bordeaux. (Illustration)
Crédit : MEHDI FEDOUACH / AFP
Romain Giraud & AFP

Alors que l'inflation en France connaît "un pic" selon les mots du porte-parole du gouvernement Olivier Véran, la question de la revalorisation du RSA a animé les débats ce jeudi 28 juillet au Sénat sur le projet de loi pouvoir d'achat abordé en première lecture après l'Assemblée nationale. 

Un amendement porté par le parti de droite LR visant à baisser de 4%, comme voté par les député à l'Assemblée, à 3,5% la revalorisation anticipée du RSA, a été rejeté, les centristes votant contre comme la gauche, qui a crié à "l'indécence". Pour les sénateurs LR, "il n'y a pas lieu de revaloriser" le RSA"à un taux supérieur à celui des personnes exerçant une activité professionnelle".

Le ministre du Travail Olivier Dussopt s'est vivement opposé à cet amendement, soulignant qu'"il y a une force symbolique à ne pas traiter les plus abimés de nos concitoyens de la même manière que les autres". "Particulièrement choquée", la socialiste Corinne Féret a demandé "comment peut-on vivre" avec 575 euros pour une personne. "Ces gens là ils sont occupés, il sont occupés à survivre", a également fait valoir l'écologiste Raymonde Poncet Monge.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire