1 min de lecture Coronavirus France

Port du masque obligatoire : un tour de vis sanitaire pour sauver l'économie

La décision d'imposer le port du masque dans les lieux publics clos a pour but de limiter la propagation du virus, et aussi d'éviter une paralysie de l'économie par un deuxième confinement.

Micro générique Switch 245x300 A La Une des Echos La rédaction de RTL
>
Port du masque obligatoire : un tour de vis sanitaire pour éviter une catastrophe économique Crédit Image : Alain JOCARD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL Journalistes RTL

À la Une des Échos du lundi 20 juillet, l'entrée en vigueur du port masque obligatoire dans les lieux publics clos. 

Ce lundi 20 juillet marque le coup de vis sanitaire du gouvernement face à la résurgence du coronavirus avec la mise en place du port du masque obligatoire dans les espaces publics clos. En cas de non respect, c’est une amende de 135 euros qui sera infligée aux contrevenants. 

Sont concernés par cette mesure les commerces, les marchés couverts, les agences bancaires, les administrations, et les locaux des entreprises qui accueillent des visiteurs. Cette prise de position du gouvernement a un but précis : contenir l’épidémie pour éviter un reconfinement

Et pour cause, le confinement a paralysé l’économie et mis en danger bon nombre d’entreprises. La récession économique est déjà de 10%, et on n'ose imaginer les conséquences d’un second coup de frein. C’est désormais aux Français de faire un petit effort en acceptant de nouvelles contraintes. Car en plus de sauver des vies humaines, il faut aussi sauver la vie économique. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Économie Les Echos
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants