1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Peut-on vraiment devenir un riche influenceur en suivant une simple formation ?
9 min de lecture

Peut-on vraiment devenir un riche influenceur en suivant une simple formation ?

ENQUÊTE - Gagner beaucoup d'argent en ne bougeant pas de chez soi et en postant quelques photos sur Instagram est un projet de carrière séduisant. Certaines écoles font miroiter ce mode de vie. Que pensent les professionnels de cette promesse ?

Les influenceurs comme Kylie Jenner, Léna Situations, Pewdiepie ou encore Squeezie font rêver la jeunesse
Les influenceurs comme Kylie Jenner, Léna Situations, Pewdiepie ou encore Squeezie font rêver la jeunesse
Crédit : AFP / Montage RTL.fr
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

"Influenceur" est devenu le mot magique qui fait briller les yeux de nombreux jeunes. Une carrière dans la lumière, sans patron, avec des abonnés (voire des fans) qui vous suivent sur les réseaux sociaux... Le tout accompagné d'une confortable rémunération, de cadeaux et d'avantages. Voici ce que certains imaginent lorsqu'ils pensent aux influenceurs. 

"Influenceur" est une véritable profession même si elle ressemble plus à un statut symbolique. En France, ils sont pas moins de 150.000. Les influenceurs sont des créateurs de contenus sur internet et en particulier les réseaux sociaux. Pour en faire partie, il faut avoir une communauté bien établie et la faculté, subtile, de l'influencer en provoquant des actes d'achats

Mais comment devenir le prochain Squeezie, Tibo InShape, Norman, Cyprien, EnjoyPhoenix ou Léna Situations ? Il faut admettre que les grands influenceurs sont presque exclusivement des autodidactes. Des fortes personnalités qui ont su saisir les bonnes opportunités et faire grandir leur communauté intelligemment alors que les réseaux sociaux naissaient et qu'une nouvelle forme de publicité 2.0, plus agile, était en pleine expansion. 

La rédaction vous recommande

Mais si vous n'étiez pas là dans les premières années de cette ère numérique avec votre blog, votre compte Instagram ou votre chaîne YouTube, alors il sera sans doute difficile pour vous de faire votre nid dans un univers désormais ultra-concurrentiel. Certains professionnels font cependant miroiter un avenir radieux à des wannabe-influenceurs. Agences, écoles, intermédiaires, collectifs... Ils promettent souvent une forme de célébrité et de l'argent facile...

5.000 euros par mois après 3 jours de formation ?

À écouter aussi

Une nouvelle école a bien senti cette appétence de la jeunesse pour la vie fantasmée d'influenceur. "Devenir influenceur ce n'est plus un rêve inatteignable, Ambaza est la première école d'influenceur française. L'objectif pour chaque élève est d'obtenir 20.000 followers Instagram et de générer plus de 5.000 euros par mois", avance Ambaza dans une vidéo promotionnelle qui a rapidement été moquée et condamnée sur les réseaux sociaux. 

La promesse était alléchante mais semblait trop ambitieuse. Était-ce une nouvelle arnaque ? Sur Internet, les promesses d'argent facile sont légion. "C’est un enjeu tel que les ministres Bruno Le Maire et Olivia Grégoire sont régulièrement intervenus sur le sujet ces derniers mois", rappelait Anaïs Bouissou dans son édito sur RTL. 

Passé le bad buzz (qui aura au moins eu l'avantage de placer Ambaza sur la carte), son fondateur a misé sur une contre-attaque médiatique pour redorer le blason de sa formation. "Ambaza n'a jamais promis ni garanti quoi que ce soit, écrit Rémy Halgrain, cofondateur d’Ambaza dans un communiqué. Il s’agit d’objectifs permettant de déterminer le succès de l’élève. Un élève restera ensuite au sein de la communauté pour parfaire sa formation et développer son audience jusqu'à ce que ces objectifs soient atteints. À aucun moment, il n'est promis que cela serait réalisé en 3 jours [