1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. McDonalds : tout comprendre à la polémique sur "l'eau by McDo"
2 min de lecture

McDonalds : tout comprendre à la polémique sur "l'eau by McDo"

ÉCLAIRAGE - Depuis maintenant plusieurs semaines, McDonald’s propose "l'eau by McDo". Il s'agit d'une eau maison filtrée plusieurs fois qui peut être aromatisée et pétillante. Vendue entre 6,80 € et 4,60 € le litre, cette initiative "verte" a soulevé de nombreuses interrogations.

L'enseigne des fast-foods McDonald's.
L'enseigne des fast-foods McDonald's.
Crédit : AFP / JUSTIN SULLIVAN
Lison Bourgeois

"Tous à l'eau by McDo". Voici le slogan qui a enflammé la toile ce week-end. En cause ? Des gobelets d'eau de 50 cl vendus dans le célèbre fast-food à 2,30 eurosminimum. Alors que McDonald’s a annoncé mettre fin à la vente de bouteilles plastique dans le but de réduire son impact environnemental, l'entreprise a décidé de créer sa propre eau.

“En moyenne, 75 millions de bouteilles étaient vendues dans les restaurants McDonald’s en France. Ce nouvel engagement va permettre l’économie de plus de 1.000 tonnes de plastique supplémentaire”, annonçait fièrement la firme dans un communiqué d’avril actant la généralisation du procédé à l’échelle française.

Confirmant sa volonté de reverdir son image, l'entreprise semble avoir supprimé les bouteilles Evian et Badoit de ses menus. D'ailleurs, McDonald’s remplace toutes les bouteilles d'eau par des gobelets en carton. Mais, si l'intention est plutôt bienvenue, le prix a du mal a passer pour les habitués du géant du fast-food.

Probablement la plus grosse arnaque du siècle.

Un salarié de McDonald’s

Le journal Le Monde repère la polémique sur les réseaux sociaux et s'intéresse au sujet en regroupant les témoignages. "Je travaille à McDo et c’est incroyable. C’est de l’eau du robinet qui passe dans un filtre et que l’on vend entre 5 et 7 euros le litre. Probablement la plus grosse arnaque du siècle", confie un salarié de l'entreprise.

À lire aussi

Par ailleurs, d'autres critiques naissent et mettent en avant la nécessité vitale de l'eau. "C’est fondamentalement abusif", avance François Carlier, délégué général de l’association nationale des consommateurs et usagers, sur France 2. "On est bien au-delà du coût de production réel pour McDo. Et cela envoie un mauvais signal parce que ça détourne les clients d’une initiative qui, d’un point de vue écologique, aurait pu être positive".

En théorie, l’eau du robinet doit être gratuite dans les restaurants dès lors qu’elle accompagne un menu. Comme le rappelle le ministère de l’Économie, dans une fiche pratique en date de juillet 2021, "[...] le restaurateur ne peut pas facturer la carafe d’eau ordinaire en accompagnement d’un repas". Mais c'est la définition "d'eau ordinaire" que McDonald’s trouve la justification du coût de son eau. 

Pas une "simple" eau, mais une eau "purifiée à 99,99%"

La subtilité se trouve probablement dans le fait que McDonald’s assure ne pas proposer une "simple" eau du robinet, mais rune eau "purifiée à 99,99 %". En effet, le géant américain l'entreprise explique dans le Huffington Post que "le prix de vente de l’Eau by McDo est dans la moyenne du marché au litre des prix de l’eau filtrée vendue en restaurant". 

Ce prix s’explique par "l’investissement" nécessaire aux enseignes "pour proposer une eau purifiée à 99,99 %". Si les réseaux sociaux renvoient une image bien négative de cette initiative, McDo estime que "90 % des clients interrogés se disent satisfaits du nouveau service proposé. En particulier "la possibilité de personnalisation" du produit car l'eau peut être aromatisée selon les goûts des clients. L'eau peut aussi être pétillante si le client en fait la demande. Certains y voient donc un élargissement significatif de l'offre d'eau. 

Par ailleurs, la chaîne de fast-food rappelle que les clients ont toujours le droit de demander un verre d'eau classique gratuitement. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/