1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Les infos de 18h - Camaïeu : "J'ai le cœur très lourd", témoigne une gérante d'un magasin
2 min de lecture

Les infos de 18h - Camaïeu : "J'ai le cœur très lourd", témoigne une gérante d'un magasin

Les 512 magasins Camaïeu ferment samedi 1er octobre après la liquidation judiciaire de l'enseigne. "Ça va être très très dur", explique une salariée.

Un magasin Camaïeu à Lille le 27 mai 2022
Un magasin Camaïeu à Lille le 27 mai 2022
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
RTL Soir du 01 octobre 2022
00:22:42
Raphaël Vantard - édité par Robinson Hollanders

L'histoire s'achève ce soir après la liquidation judiciaire prononcée mercredi 28 septembre des 512 magasins Camaïeu. Cette dernière journée était consacrée au déstockage massif, dont les bénéfices seront destinés aux salariés de l'enseigne. Des remises allant jusqu'à 50 % ont attiré les foules, mais dans une ambiance forcément pesante. Emmanuelle est responsable jusqu'à ce soir de l'enseigne à Villefranche-sur-Saône. 

Les cintres vides sont rangés dans des cartons. Les robes, les manteaux, les derniers pantalons sont en train de partir. Il ne reste presque plus rien dans le magasin. "Ça va être dur, ça va être très très dur. J'ai le cœur très lourd. Je pense que ça va être difficile de baisser le rideau et d'éteindre les lumières. Je venais là quand j'étais enfant, ça fait dix ans que je travaille. Et là, on se bat parce que les trois derniers jours, c'est vraiment pour nous, salariés. Et voilà, on se battra jusqu'au bout parce qu'on l'aime cette marque-là", explique-t-elle.

Cette peine, quasiment tous les clients de l'enseigne la partagent au moment de passer en caisse avec ce sentiment ambivalent décrit par Céline : "C'est bizarre de voir tous ces gens profiter alors qu'il y a des vendeuses qui vont se retrouver au chômage. On leur souhaite plein de courage. J'espère qu'elles retrouveront du travail. C'est une marque qu'on connaît depuis longtemps, donc ça fait mal au cœur."

D'ici moins d'une heure, le magasin Camaïeu de Villefranche va fermer ses portes et baisser son rideau de fer, Emmanuel a promis à ses deux vendeuses de les accompagner. "Le magasin était pour nous trois une seconde familles", dit-elle. 

À écouter également dans ce journal

Nantes - Un rassemblement à a été organisé samedi 1er octobre à Nantes pour se plaindre de l'insécurité suite à plusieurs épisodes de violences.

Guerre en Ukraine - Alors que Vladimir Poutine a ratifié les annexions à la Russie des territoires occupés en Ukraine, l'armée ukrainienne a repris la ville stratégique de Lyman. 


Imam Iquioussen - L'imam Hassan Iquioussen, notamment accusé d'antisémitisme, a été arrêté en Belgique. Il a passé sa première nuit derrière les barreaux. Il souhaite rester en Belgique. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire