1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Les autorités appellent à la vigilance sur les compléments à base de curcuma
1 min de lecture

Les autorités appellent à la vigilance sur les compléments à base de curcuma

Consommé en très grande quantité, cette épice peut se révéler toxique, en particulier pour le foie.

Du curcuma (illustration).
Du curcuma (illustration).
Crédit : INDRANIL MUKHERJEE / AFP
Étienne Bianchi & AFP

Méfiance si vous utilisez régulièrement des compléments alimentaires à base de curcuma. Les autorités appellent à la précaution quand on consomme cette épice sous cette forme. 

"Différents dispositifs de vigilance (…) ont tous recensé des effets indésirables associés à la consommation de curcuma ou de curcumine", a résumé l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) dans un rapport. "Les effets les plus fréquemment rapportés sont des malaises, de l'asthénie, des symptômes digestifs et des perturbations hépatiques", détaille l'agence qui se base à la fois sur des données françaises et internationales.

Le curcuma est une épice tirée de la plante du même nom. Ses promoteurs lui attribuent une large série de vertus, notamment anticancéreuses, même si son efficacité réelle reste largement à prouver par des études de grande ampleur chez l'homme.

Nocif pour le foie

Parmi les bienfaits les mieux avérés, le curcuma semble notamment limiter les phénomènes inflammatoires liés à certaines maladies chroniques comme le diabète. Mais, pris à haute dose, le curcuma - via sa principale molécule active, la curcumine - peut se révéler toxique, en particulier pour le foie.

À écouter aussi

L'inquiétude de l'agence ne se base pas seulement sur ces études mais aussi sur des observations en vie réelle. Entre 2009 et 2021, une petite dizaine d'hépatites ont ainsi été vraisemblablement attribuées à la consommation de curcuma en France.

Certes, les doses considérées comme toxiques sont très élevées. C'est pourquoi il n'y a quasiment pas de risque à consommer du curcuma sous sa forme naturelle au cours de ses repas. L'Anses se fixe plutôt sur les compléments alimentaires - gélules, huiles... - à base de curcuma. En effet, nombre de ces produits sont conçus de telle manière que la curcumine est assimilée de façon bien plus importante par l'organisme.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.