1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Le FMI annonce une baisse de sa prévision de croissance en France pour 2018 et 2019
2 min de lecture

Le FMI annonce une baisse de sa prévision de croissance en France pour 2018 et 2019

Le Fonds Monétaire international revoit à la baisse à 1,6% la croissance française, selon ses dernières perspectives publiées mardi.

La directrice du FMI Christine Lagarde
La directrice du FMI Christine Lagarde
Crédit : Steve Jaffe / AFP
Octave Odola & AFP

Les prévisions étaient trop optimistes. Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse, à 1,6%, les estimations de croissance économique pour la France en 2018 et 2019, dans ses dernières perspectives économiques mondiales publiées ce mardi 9 octobre à l'occasion de son assemblée annuelle à Bali (Indonésie).

Cette nouvelle prévision correspond à un tassement de respectivement 0,1 et 0,2 point de pourcentage par rapport à celle précédemment établie par le Fonds en juillet. Par rapport à l'estimation d'avril, la baisse atteint même 0,5 et 0,4 point de pourcentage. En août dernier, le gouvernement français avait lui-même revu ses ambitions, en estimant pouvoir atteindre 1,7% de croissance en 2019 (0,1 point de plus que les projections du FMI).

Pour le FMI, qui s'aligne pour l'année en cours sur les prévisions de l'Insee, de l'OCDE et de la Banque de France, le ralentissement de la croissance "reflète une demande extérieure plus modérée". Le mauvais chiffre du deuxième trimestre, avec seulement 0,2% de hausse du Produit intérieur brut (PIB) plombe la France. 

Malgré la baisse des prévisions, le FMI félicite la France

L'institution internationale dirigée par la Française Christine Lagarde salue néanmoins les réformes engagées par le gouvernement d'Édouard Philippe, qui "fait des pas dans la bonne direction". "Le projet de la France de réduire ses dépenses (publiques) est une démarche à saluer", a commenté l'organisation qui salue également l'allègement du "fardeau administratif qui pèse sur les entreprises."

À lire aussi

Le tassement de la croissance économique s'inscrit dans la tendance d'un recul de la croissance mondiale sur les deux prochaines années. Le FMI, qui table sur 3,7% de croissance du PIB (soit 0,2% de moins que les prévisions) estime que cette baisse est liée à la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/