1 min de lecture Économie

Christine Lagarde sur RTL : "Macron a lancé des réformes que le FMI recommandait"

INVITÉE RTL - La présidente du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde accorde au chef de l'État un brevet de réformateur "compte tenu des mesures qui ont été engagées".

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Christine Lagarde est l'invitée de RTL Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux Journaliste RTL

Code du travail, formation professionnelle, dépense publique... Peut-on qualifier Emmanuel Macron de réformateur ? "Compte tenu des mesures qui ont été engagées, oui clairement", estime la présidente du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde, au micro de RTL ce mercredi 7 mars.

"Quand je regarde les différents audits de l'économie française depuis plusieurs années, il a lancé des réformes que nous, nous recommandions", fait savoir l'ancienne ministre de l'Économie. 

Avant Emmanuel Macron, le FMI "a recommandé de longue date une réforme en profondeur du marché du travail qui alliait à la fois les principes de sécurité et de flexibilité, (…) qui deuxièmement améliore le système de la formation professionnelle (...) et qui d'autre part améliore aussi le système de l'assurance-chômage pour faciliter les passages vers l'emploi", rappelle Christine Lagarde.

La dépense publique, prochain gros chantier ?

Les choses semblent donc aller dans le bon sens pour la présidente du FMI. Pour elle, Emmanuel Macron va dans le sens de "la combinaison des trois réformes qui nous paraissaient nécessaire pour essayer d'éradiquer un phénomène qui est très français, qui est cette espèce de chômage structurel qui maintient la France à à peu près 9% actuellement". 

À lire aussi
la ville de Nantes est la grande métropole la plus attractive de France économie
Emploi : quelle est la ville la plus attractive de France ?

Mais le chemin vers l'éradication du chômage est encore long. "Il faut prendre les moyens qu'il faut pour se faire le deuxième grand volet de réforme qu'au FMI on a recommandé de longue date aussi, et auquel il semble s'attaquer : la question de la dépense publique, qui est très, très élevée en France par rapport à l'ensemble des pays de l'Union européenne".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie FMI Christine Lagarde
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants