1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. La Gendarmerie Nationale mauvaise payeuse de ses loyers ? Un propriétaire accuse
2 min de lecture

La Gendarmerie Nationale mauvaise payeuse de ses loyers ? Un propriétaire accuse

Laurent a investi dans l’achat de maisons construites en lotissement. Tout allait bien, jusqu’à ce que le locataire, la Gendarmerie Nationale, ne paie plus les loyers après un litige...

Julien Courbet
Julien Courbet
Crédit : RTL
Un propriétaire accuse la Gendarmerie Nationale de ne plus payer ses loyers
01:21:17
Julien Courbet

Laurent et 32 autres personnes ont investi dans l’achat de 33 maisons, construites en lotissement pour être louées à la Gendarmerie Nationale. Or les loyers, versés depuis 15 ans par les Finances Publiques, ne sont plus payés depuis trois mois. Ils sont en litige, car, après 15 ans de locations sans aucun problème, les Finances Publiques ont décidé unilatéralement de baisser les loyers de 30 %

Prévenu de cette baisse 15 jours avant la reconduction tacite du bail, Laurent a immédiatement exprimé son désaccord. Il a refusé de signer l’avenant au bail. L’administration justifie cette baisse en expliquant que l’immobilier a chuté dans la région, ce qui, selon Laurent, est totalement faux. 

Face à sa réticence, l’administration a revu sa position et demande maintenant une baisse de 15 %. Laurent et les 32 autres copropriétaires ne sont pas d’accord. Sauf qu’en attendant, les loyers ne sont pas payés, et les charges non plus...

Plus de 70.000 euros d'impayés

Les Finances Publiques doivent à ce jour au total 71.576 euros à l'ensemble des copropriétaires. Un montant qui correspond aux loyers de juillet et août, ainsi qu'aux charges du 1er semestre et la régularisation des charges 2018/2019.

À lire aussi

Ce projet a été vendu à Laurent comme un investissement sûr, mais désormais, on souhaite lui imposer une baisse de ses revenus locatifs de 30 %, puis de 15 %, alors qu'il rembourse un crédit pour cette maison. Le comble pour lui, c’est que c’est l’administration elle-même qui, dans ce dossier, veut appauvrir du jour au lendemain ses contribuables. En attendant, Laurent paye tous les ans ses impôts et notamment ses taxes foncières…

Laurent a contacté "Ça peut vous arriver" pour que l'équipe de Julien Courbet puisse débloquer la situation. Laurent souhaite le paiement des arriérés de loyers et des charges (71.576 euros) et la poursuite du bail signé en 2014 avec un loyer global annuel de 337.521 euros minimum, et non 235.780 (baisse de 30 %) ou même 288.432 (baisse de 15 %) comme le propose l’administration. 

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/