1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. INVITÉ RTL - Vente d'autotests en supermarché : "Les choses avancent", selon le président de Système U
1 min de lecture

INVITÉ RTL - Vente d'autotests en supermarché : "Les choses avancent", selon le président de Système U

Dominique Schelcher, président de Système U, a bon espoir de voir la vente des autotests autorisée dans les grandes surfaces dans les prochaines semaines.

Des autotests distribués dans les écoles françaises (illustration)
Des autotests distribués dans les écoles françaises (illustration)
Crédit : JC MILHET / HANS LUCAS VIA AFP
Dominique Schelcher, président de Système U, était l'invité de RTL
00:07:32
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier

Contrairement à la plupart des pays voisins, la vente des autotests de dépistage de la Covid-19 est interdite dans les supermarchés et hypermarchés en France. Plusieurs enseignes de grande distribution de l’Hexagone plaident pour une évolution de la législation à ce sujet. Invité de RTL ce mardi 28 décembre, Dominique Schelcher, président de Système U, s'attend à voir la réglementation assouplie dans les prochaines semaines.

"J'ai des informations, via notre fédération du commerce et de la distribution, qui me disent que les choses avancent (...) J'ai bon espoir que ça évolue favorablement", dit-il au micro de Stéphane Carpentier.   

Mise à jour : Dominique Schelcher a indiqué sur Twitter dans la foulée de l'entretien que l'autorisation de vente des autotests aux grandes surfaces avait été donnée ce mardi 28 décembre jusqu'au 31 janvier 2022.

Comme plusieurs autres enseignes françaises, Système U se prépare à cette éventualité depuis plusieurs semaines. "Les clients nous l'ont réclamé", explique-t-il. On pourrait proposer des autotests à prix coûtant à moins de 2 euros contre 5 euros actuellement". Mais pas question de faire de l'argent. "C'est un service attendu, ça nous paraît du bon sens", poursuit-il.

À lire aussi

Une fois que la libéralisation des autotests sera actée, Dominique Schelcher affirme être en mesure d'alimenter ses 1.600 magasins français en quelques jours. Plusieurs autres enseignes ont également indiqué avoir constitué des stocks en prévision d'un assouplissement de la loi.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/