1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. INVITÉ RTL - Vacances d'été : "Plus de 130 millions de nuitées en camping en 2022", selon Nicolas Dayot
1 min de lecture

INVITÉ RTL - Vacances d'été : "Plus de 130 millions de nuitées en camping en 2022", selon Nicolas Dayot

Le président de la Fédération nationale de l'hôtellerie de plein air fait état d'un engouement pour le camping et estime que la fréquentation devrait se prolonger aux vacances de la Toussaint.

Camping de La Clape, au Cap d'Agde (Hérault)
Camping de La Clape, au Cap d'Agde (Hérault)
Crédit : Julie Brault
INVITÉ RTL - Vacances d'été : "Plus de 130 millions de nuitées en camping en 2022", selon Nicolas Da
00:07:52
INVITÉ RTL - Vacances d'été : "Plus de 130 millions de nuitées en camping en 2022", selon Nicolas Dayot
00:07:52
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier - édité par Sandra Cazenave

Cet été, les campings ont fait carton plein. La fréquentation connaît un record après deux années marquées par la pandémie de Covid-19. "En 2019, nous avions fait 129 millions de nuitées, soit la plus belle année de l'histoire du camping. Cette année, a priori, on est à plus de 130 millions de nuitées", se réjouit Nicolas Dayot, le président de la Fédération nationale de l'hôtellerie de plein air qui reconnaît que "la dynamique des réservations était bonne depuis le début de l'année".

Selon un sondage effectué par la fédération, 85% des campings disent avoir fait au moins aussi bien qu'en 2019. "La majorité d'entre eux disent avoir fait mieux", plaide-t-il. "La cerise sur le gâteau, c'est que le mois d'octobre, avec les vacances de la Toussaint, pourrait être bon. Cela avait été le cas l'an dernier." 

Cet engouement pour ce type d'hébergement s'explique par plusieurs phénomènes : "Des causes conjoncturelles" avec une météo exceptionnelle cet été ou l'inflation car le rapport qualité-prix des campings est imbattable, mais aussi la situation post-Covid favorable. Les Français ont pris l'habitude de rester en France. "Ce qu'on constate également, c'est le retour des étrangers, qui représentent un tiers de notre fréquentation", détaille Nicolas Dayot qui évoque également l'engouement des néo campeurs "qui ont pris goût à cette offre d'hébergement durant la pandémie".  

"Depuis 20-25 ans, on a gardé toute notre clientèle historique et conquis une nouvelle clientèle : la tente n'est pas has-been, le camping-car et le van cartonnent, quand les étrangers plébiscitent la caravane. Ce mix permet au camping de beaucoup évoluer", conclut le président de la Fédération nationale de l'hôtellerie de plein air.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.