1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. INFOGRAPHIE - Chômage : la bête noire de François Hollande
2 min de lecture

INFOGRAPHIE - Chômage : la bête noire de François Hollande

MOI PRÉSIDENT - Stimuler l'emploi est un casse-tête pour le gouvernement qui n'arrive pas à faire reculer le chômage. Mais depuis la crise de 2008, aucune politique n'y a véritablement réussi.

Chômage : la bête noire de François Hollande
Chômage : la bête noire de François Hollande
Crédit : RTL.fr
Fanny Bonjean
Fanny Bonjean

L'heure est au premier bilan pour François Hollande qui arrive au milieu de son mandat. Parmi les dossiers qui lui sont défavorables, il y a celui de l'emploi.

Le Président s'était engagé à "inverser la courbe du chômage" avant la fin 2013. Un an plus tard, elle continue de grimper. À tel point que le ministre du Travail, François Rebsamen, a reconnu un "échec".

490.000 Français en plus sans emploi

Depuis que François Hollande est à la tête de la France, le nombre de chômeurs de catégorie A (sans emploi) a gonflé d'environ 490.000 personnes. Si on y ajoute les catégories B (ceux ayant une activité réduite courte) et C (ceux ayant une activité réduite longue), on compte 730.000 demandeurs d'emploi en plus.

Le Président est vivement critiqué pour sa gestion du dossier. Son prédécesseur l'était tout autant. À mi-mandat Nicolas Sarkozy affichait un premier bilan quasi similaire à celui de François Hollande, concernant les chômeurs de catégorie A : 480.000 nouveaux inscrits étaient comptabilisés sur les listes de Pôle emploi. Cependant, catégories A, B, C confondues, ils étaient 550.000. Lors de la campagne présidentielle, Martine Aubry avait qualifié Nicolas Sarkozy de "candidat du vrai chômage". 

Des gouvernements qui semblent impuissants

À lire aussi

Depuis la crise économique de l'automne 2008, les gouvernements français semblent à la peine pour endiguer la progression du chômage. La baisse opérée durant la fin du deuxième mandat de Jacques Chirac (de 2005 à 2007) a été rapidement rattrapée à la suite de la crise des subprimes. Depuis la courbe atteint des records.

Nicolas Sarkozy avait étendu les contrats de transition professionnelle, élargi les conditions de recours au chômage partiel... Mais les résultats n'ont pas été probants. François Hollande mise, quant à lui, sur le contrat de générationl'apprentissage pour les chômeurs de longue durée... En espérant que cela paiera. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/