2 min de lecture Impôts

Impôts 2021 : cinq questions pour bien remplir sa déclaration

Les déclarations d'impôts peuvent être envoyées par courrier jusqu'au 20 mai, ou remplies en ligne jusqu'au 26 mai.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Impôts 2021 : cinq questions pour bien remplir sa déclaration Crédit Image : Joël SAGET / AFP | Crédit Média : Anaïs Bouissou | Durée : | Date : La page de l'émission
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou édité par Victor Goury-Laffont

Il vous reste encore quelques jours pour remplir votre déclaration d'impôts. Vous avez jusqu'au 20 mai si vous envoyez votre déclaration par courrier et entre le 26 mai et le 8 juin en fonction de votre département si vous la remplissez en ligne. Des déclarations qui, cette année, sont remplies de cas particulier avec la Covid-19. En partenariat avec Le Parisien, RTL répond à vos questions.

1. Faut-il déclarer les périodes de chômage partiel ? Oui. Vous avez une catégorie qui s'appelle traitements et salaires. C'est là que vous déclarez l'activité partielle dans le cas où votre déclaration n'est pas déjà préremplie, ce qui devrait quand même concerner 12 millions de foyers cette année. Vous remplissez les petites cases 1AJ et 1BJ si vous êtes salarié d'une entreprise.

Si vous êtes nounou, que vous faites du ménage ou du jardinage chez des particuliers en activité partielle, pour vous, ce seront les cases 1AA et 1BA. Cela vaut aussi pour le chômage ou si vous avez été placé en arrêt maladie pour un cas de Covid-19, par exemple.  

2. Les apprentis doivent-ils déclarer leurs revenus ? Oui, c'est encore une nouveauté. L'apprentissage a atteint des sommets cette année. Apprentis et étudiants remplissent aussi les cases traitements et salaires, en indiquant bien leur statut.

À lire aussi
internet
Japon : le dernier maître ninja du monde souhaite ouvrir une école en ligne

3. Pour les salariés qui ont télétravailler, les salaires seront en partie exonérés d'impôts, est-ce que ça change quelque chose? Pour les télétravailleurs, il y a deux cas possibles. Soit votre employeur vous a versé une allocation pour vos frais de télétravail. Cette allocation n'est pas imposable dès lors que vous avez touché moins de 550 euros sur l'année.

La deuxième solution, qui fonctionne si vous avez eu beaucoup de dépenses de télétravail, c'est de déduire vos frais. Il faut alors faire les calculs, car ce n'est rentable qu'en cas de frais supérieurs à 10% de votre salaire. Et là, vous conservez vous justificatifs en cas de contrôle.

4. À quoi a-t-on le droit en cas de prime exceptionnelle ? Pour ce qui est de la prime Covid, versée aux fonctionnaires des hôpitaux et aux salariés des cliniques ou du secteur médico-social, elle est sans impôt, jusqu'à 1.500 euros.
Pour la prime Macron, la prime pour le pouvoir d'achat des salariés, quand votre employeur vous en a versé une, vous avez entre 1.000 et 2.000 euros exonérés d'impôt en fonction de votre situation. En cas de doute, vous pouvez toujours vérifier auprès des ressources humaines de votre entreprise.

5. Quelles règles pour les dons ? Si vous avez versé des dons à des associations qui soutiennent des personnes en difficulté, vous pouvez déduire cette année jusqu'à 1.000 euros. Avec 75% de réduction d'impôt, vous ne paierez cette année que 250 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Impôts Épargne Argent
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants