1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Fast-food : des emballages mauvais pour la santé ?
2 min de lecture

Fast-food : des emballages mauvais pour la santé ?

Une étude fait état de la présence de certaines substances qui entraîneraient des problèmes de développement chez les enfants notamment.

Un hamburger Big Mac dans un restaurant à Hong Kong, le 20 février 2006 (image d'illustration)
Un hamburger Big Mac dans un restaurant à Hong Kong, le 20 février 2006 (image d'illustration)
Crédit : ANTONY DICKSON / AFP
Ambre Deharo
Ambre Deharo

Alerte au fast-food. Selon une étude publiée dans la revue américaine Environmental Science and Technology letters, certains emballages d'aliments dits prêts à manger contiendraient des substances fluorées. Une partie de ces substances, retrouvées sur des emballages imperméables à la graisse, pourrait avoir des effets néfastes sur la santé. 

Au total, plus de 400 échantillons d'emballages ont été examinés, provenant de près de trente chaînes de restauration rapide américaines.Les résultats montrent que près de 50 % contiennent de la fluorine, un composé de substances chimiques très fluorées couramment utilisées imperméabiliser certains vêtements, casseroles et poêles anti-adhésives. 

Selon l'étude, dans le cas des fast-food, ce sont les emballages de tex-mex, de desserts ou encore de pain qui contiendraient les taux les plus élevés de fluorine. Le taux monte à 20 % pour les seuls emballages en carton. Le risque, selon des études précédemment réalisées, étant que ces substances pouvaient se retrouver au final dans les aliments au contact de ces contenants. 

Diminution de fertilité et risque de cancer accru

Selon Laurel Schaider, chimiste au Silent Spring Institute et l'une des auteures principales de l'étude publiée dans la revue américaine, la présence de cette substance est connue pour entraîner des effets nocifs sur la santé. "Ces produits ont été associés avec un grand nombre de problèmes de santé par différentes études, et il est de ce fait préoccupant qu'un grand nombre de personnes y soient potentiellement exposées", souligne-t-elle. Selon l'Agence américaine des substances toxiques et des maladies, une diminution de la fertilité chez les individus, des problèmes de développement chez les enfants, mais aussi des soucis de thyroïde et des risques d'accroissement du risque de cancer ont été remarqués. 

À écouter aussi

Le potentiel nocif de ces substances dans les emballages de fast-food est attesté depuis plusieurs années par le Centre de contrôle et de prévention des maladies américain. D'autres substances ont donc été introduites pour tenter de remplacer celles jugées potentiellement néfastes. Mais selon les chercheurs, "l'innocuité de ces substances de remplacement n'a pas encore été établie par les recherches". "C'est la raison pour laquelle il faut réduire l'usage de ces substances chimiques fortement fluorées", estime Arlene Blum, chercheuse au Green Science Policiy Institute et également auteure de l'étude parue dans la revue américaine.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/