1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Erreur administrative : elle est victime d'un véritable imbroglio après la vente de son scooter
1 min de lecture

Erreur administrative : elle est victime d'un véritable imbroglio après la vente de son scooter

Sylvie a vendu son scooter à un particulier, mais ce dernier n'arrive pas à changer la carte grise. Elle constate alors qu'une saisie aurait été demandée par des huissiers. On aurait confondu Sylvie avec une personne portant le même nom de famille...

Julien Courbet
Julien Courbet
Crédit : RTL
Elle vend son scooter et est victime d'une erreur administrative
01:22:28
Emmanuelle
Emmanuelle Brisson
Journaliste

Le 11 septembre 2020, Sylvie vend son scooter à un particulier. La transaction se fait sans soucis. L'acheteur souhaite changer la carte grise à son nom, mais c'est à ce moment que les problèmes commencent. Il prévient Sylvie qu'il y a un bug quelque part, et qu'il ne peut pas faire les démarches nécessaires.

Sylvie décide de s'en occuper elle-même. Et après quelques recherches, elle apprend que le scooter aurait dû être saisi par le Tribunal depuis le 7 avril 2020. Pourtant, Sylvie avait acheté neuf le véhicule, et ne sait donc pas d'où vient le problème.

Finalement, elle apprend par une préfecture qu'une saisie a été demandée par un cabinet d'huissiers. Le souci : ils se sont trompés avec une autre personne portant le même nom de famille que Sylvie. L'huissier dit alors faire le nécessaire pour résoudre cet imbroglio. Mais depuis novembre, c'est le parcours du combattant...

Victime d'une erreur administrative

La préfecture et l'huissier se renvoient la balle, sans qu'une solution ne soit trouvée. Sylvie est la victime d'une erreur administrative que personne ne veut régler. Elle s'épuise à les relancer depuis novembre, sans trouver d'issue.

À lire aussi

Depuis octobre, Sylvie doit continuer à payer l'assurance de ce scooter. Mais en plus, le nouvel acquéreur du scooter ne veut pas mettre la carte grise à son nom, à cause de ces soucis administratifs. Sylvie a contacté Julien Courbet afin que le cabinet d'huissier règle son erreur et que le changement soit effectué.


Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/