1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. ENQUÊTE RTL - Pouvoir d'achat : le "Panier RTL" en hausse de 71 centimes en un mois
2 min de lecture

ENQUÊTE RTL - Pouvoir d'achat : le "Panier RTL" en hausse de 71 centimes en un mois

Chaque mois, RTL retourne acheter les mêmes produits que dans son premier panier. À 24,55 euros, celui de mars est le plus cher depuis le premier relevé en octobre.

Le Nutri-Score aide à choisir le meilleur produit d'un point de vue nutritionnel dans une même famille
Le Nutri-Score aide à choisir le meilleur produit d'un point de vue nutritionnel dans une même famille
Crédit : JEAN-MICHEL ANDRE / AFP
Pouvoir d'achat : le "Panier RTL" en hausse de 71 centimes en un mois
00:01:06
Pierre Herbulot - édité par Sandra Cazenave

On parle beaucoup du prix de l’énergie qui augmente depuis le début de la guerre en Ukraine. Celui de l’alimentation connaît également une hausse liée à la reprise économique post-Covid. Les journalistes de la rédaction de RTL à Paris et en région passent au crible les prix de 13 produits du quotidien (pâtes, huiles, conserve de haricots, etc), notre baromètre de votre pouvoir d’achat depuis le début de l’année. 

Et ce mois-ci, le prix du panier connaît sa hausse la plus importante. Il coûte désormais 24,55 euros, soit 71 centimes de plus qu’en février (2,98% d'augmentation). Cela en fait donc le panier RTL le plus cher depuis notre premier relevé en octobre. La hausse la plus importante est à Paris où le panier coûte 23,50 euros (+1,01 euros sur un mois).

Mis à part le lait qui baisse d’un centime à 0,89 euros le litre (une anomalie qui sera corrigée le moins prochain sans doute) en mars, tout le reste augmente : hausse de 5 centimes pour les œufs (+2,72%), de 2 centimes pour le café (+1%), de 20 centimes pour le steak haché (+3,29%) ou de 7 centimes pour l’huile (+3,24%).

Ces hausses de prix, les industriels les réclamaient aux grandes surfaces depuis le mois de décembre pour faire face à l’envolée des coûts de transports et d’emballages, ainsi que des matières premières agricoles comme le blé. Ce qui donne cette augmentation stupéfiante. La plus importante du panier est le prix des 500 grammes de spaghetti qui a progressé de 17% en 4 mois. "La hausse du prix des pâtes n'a rien à voir pour l'instant avec la crise en Ukraine. Elle est due aux mauvaises conditions météo l'an dernier au Canada (2/3 de la production mondiale de blé dur)", explique Arthur Portier, consultant chez Agritel, cabinet spécialiste des matières premières agricoles.

La chasse aux promotions

À écouter aussi

RTL s'est rendu dans un hypermarché des Yvelines. Marie-Lou y fait des réserves stratégiques, accumulant les packs de lait dans le coffre de sa voiture. Les hausses de prix répétées - encore 3% en un mois - lui ont fait changer ses habitudes en grande surface. Désormais, elle n’achète plus que les produits en promotion. Résultat : 33 euros de réduction immédiate sur le ticket de caisse et 42 euros crédités sur sa carte du magasin. Sauf que tout le monde n’a pas le temps de faire cette chasse aux promos pour absorber les augmentations.

Aurélien, papa de deux enfants, fait désormais l’impasse sur certains produits, comme la barquette de steak haché qui a augmenté de 20 centimes sur un mois. 

Depuis l’automne, le café du panier de RTL a, lui, augmenté de 6%, l’huile de 8%…  Certains en profitent, selon Christelle qui fait ses courses à l’euro près. Dans son charriot, on trouve 2 kilos de pâtes pris dans un rayon clairsemé. Comme d'autres clients, elle stocke par crainte des hausses de prix. Et les chiffres lui donnent raison avec déjà 17 % d’augmentation en 4 mois.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/