1. Accueil
  2. Actu
  3. Eco Conso
  4. ENQUÊTE - Inflation : le "panier RTL" encore en hausse, +17 % depuis février
1 min de lecture

ENQUÊTE - Inflation : le "panier RTL" encore en hausse, +17 % depuis février

Depuis le mois de février, le "panier RTL", qui comporte treize produits basiques disponibles en supermarchés, ne fait qu'augmenter. La hausse concerne tout particulièrement les produits de marque distributeur.

Le rayon d'un supermarché à Lyon. (illustration)
Le rayon d'un supermarché à Lyon. (illustration)
Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
ENQUÊTE - Pouvoir d'achat : le "panier RTL" encore en hausse, +18 % depuis février
00:03:15
Pierre Herbulot - édité par Sandra Cazenave

27,88 euros : c'est le prix de notre panier RTL en juillet, soit le cinquième mois de hausse consécutive. Depuis octobre, nos journalistes à Paris et en régions relèvent les prix de 13 produits du quotidien (sucre, pâtes, céréales), offrant un baromètre de l’inflation dans l’alimentation.

En février, le panier RTL valait 23,84 euros. Il a donc augmenté de 4,04 euros à ce jour, ce qui représente une augmentation de 17 %. La hausse est la plus spectaculaire à Paris avec 3 % de plus sur le ticket de caisse en un mois. 

En juillet, les fruits et légumes continuent d’augmenter : 25 centimes de plus pour un kilo de carottes, 12 centimes pour un kilo de pommes, mais aussi d'autres produits comme le dentifrice qui prend 22 centimes, l'huile 37 centimes et le paquet de café de 250g 28 centimes. 

Hausse des prix des produits de marque distributeur

On relève également une très forte hausse des produits de marque distributeur, comme Marque Repère chez Leclerc, Chabrior chez Intermarché ou encore Carrefour Classic chez Carrefour. Elles connaissent 20 % de hausse de prix depuis le mois d’octobre contre 15 % pour le reste. Car augmenter leurs prix est beaucoup plus simple pour les grandes surfaces, puisque ce sont leur propre produit.

Or, cela touche directement le pouvoir d’achat des classes moyennes et des revenus les plus faibles. Par exemple, l’huile de tournesol du magasin était 20 centimes moins chers que celle de marque au début de l’année. Aujourd’hui, c’est l’inverse, elle est 40 centimes au-dessus. 

Face à l’inflation, certains consommateurs sont contraints de changer leurs habitudes. Luc et sa femme ont des petites retraites. Ils viennent, pour la première fois, de délaisser ces marques distributeurs pour des produits premier prix, bas de gamme. Mais s’ils sont moins chers, ces produits sont aussi de moins bonnes qualités.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire